AccueilGrande journée de mobilisation contre le projet de loi travail El Khomri ce jeudi

Grande journée de mobilisation contre le projet de loi travail El Khomri ce jeudi

A Villefranche une manifestation est prévue dès 17 h avec un départ place des Arts.
Grande journée de mobilisation contre le projet de loi travail El Khomri ce jeudi
Franck Chapolard; - Lors de la manifestation à Lyon le 10 mars.

Publié le ,

De nombreuses manifestations sont prévues dans toute la France ce jeudi à l'appel de plusieurs syndicats : CGT, FSU, Union syndicale solidaires, FO, l'UNEF, UNL, FIDL etc. "Les mobilisations initiées par les organisations de jeunesse et les organisations syndicales de salariés ont contraint le gouvernement à des concessions sur la loi travail, observe l’Union locale CGT Villefranche Beaujolais Saône. Pour autant les aménagements annoncés par le Premier ministre ne changent pas la philosophie générale du projet".

Le syndicat fustige le fait "que le projet de loi continue à diminuer les droits des salariés et d’accroître la précarité notamment des jeunes". Affaiblissement des conventions collectives de branches, mise en cause de la majoration des heures supplémentaires, facilitations des licenciements, affaiblissement de la médecine du travail…"sont autant d’exemples de régressions qui demeurent" , indique le syndicat qui appelle aujourd'hui les salariés, les étudiants, les demandeurs d'emploi et les retraités à manifester.

LA CGPME AUSSI CONTRE LA LOI

De son côté, la CGPME fait savoir dans un communiqué "que le texte qui a été présenté en Conseil des ministres est davantage calibré pour les grandes entreprises que pour les petites entreprises dont le pouvoir en place continue à dénier la capacité à organiser un dialogue social direct". Selon la CGPME, les mesures proposées n’auront donc quasiment aucune incidence positive pour l’essentiel des entreprises françaises. "Pire, il est maintenant à craindre que ce texte censé intégrer "la nécessité de soutenir l’emploi et l’investissement, notamment dans les TPE/PME", se traduise par l’effet inverse en ajoutant des contraintes sur les petites entreprises françaises".

Ces remarques et la mobilisation d’aujourd’hui vont - elles inciter le gouvernement à revoir, une fois plus sa copie ? A suivre.

Laurence CHOPART

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?