AccueilACTUALITESGilets jaunes : quels points de blocage en Beaujolais Val de Saône ?

Gilets jaunes : quels points de blocage en Beaujolais Val de Saône ?

A la veille du mouvement de grogne de certains automobilistes, tour d'horizon de ce que l'on sait... et de ce que l'on ne sait pas.
Gilets jaunes : quels points de blocage en Beaujolais Val de Saône ?

ACTUALITES Publié le ,

La grande journée de mobilisation contre la taxation de l'essence, c'est demain. Les gilets jaunes devraient fleurir un peu partout en Beaujolais Val de Saône, même si de nombreux mystères planent quant au déroulement précis des actions dans la région.

Sur les réseaux sociaux, le groupe "blocage national contre la hausse carburant Villefranche Belleville" et ses 1383 membres appelle à un rassemblement dès 6 h du matin sur le parking du supermarché Lidl à Villefranche. Objectif : stationner les véhicules et rallier à pied la grande barrière de péage de Villefranche-Limas pour y organiser un blocage.

Des points de rendez-vous sont aussi évoqués à Belleville ou Trévoux, avant de prendre la direction du péage de Villefranche où tout devrait converger. "On va commencer par là et on va y rester le maximum de temps. Mais si on se fait jeter, on a des plans B et C", indique l'un des meneurs dans une vidéo postée sur Facebook. "N'hésitez pas à prendre des tentes, des matelas gonflables, prévoyez des couvertures, de l'eau...", ajoute-t-il. Certains automobilistes en colère viendront aussi avec des palettes.

Les nombreux coureurs engagés demain sur le Marathon du Beaujolais, souvent inquiets de savoir comment rejoindre Villefranche, auront donc tout intérêt à éviter de prendre l'autoroute.

LE GRAND FLOU POUR LES POUVOIRS PUBLICS

Joint par téléphone, un responsable local d'APRR indique ne pas disposer de scénario pré-établi pour cette journée. "Nous aurons nos ressources habituelles, ni plus ni moins. Nous ne sommes pas force de police, c'est la préfecture qui peut agir en cas de blocage. Nous sommes en tout cas en contact étroit et régulier avec les services de l'Etat et le peloton autoroutier de la gendarmerie", déclare-t-il.

Du côté des gendarmes, on assure "suivre la situation de très près". Mais sans toutefois disposer de certitudes quant au déroulement de la journée de samedi. "Si les manifestations se déroulent dans un climat serein et ne bloquent pas totalement la circulation, nous n'aurons pas à intervenir. S'il y a blocage total, ce sera différent. La difficulté, c'est que nous ne disposons pas d'interlocuteur et qu'il existe un flou quant aux lieux qui pourraient être ciblés et surtout quant au nombre de personnes qui vont participer", indique-t-on de source gendarmerie.

Les effectifs des pelotons de surveillance et d'intervention et de la gendarmerie (PSIG) seront sans doute en alerte. Le cas échéant, des renforts venus de la région lyonnaise pourraient aussi être déployés.

Plus au nord de la région, un autre groupe a prévu cinq blocages autour de Mâcon, dont deux dans le secteur sud de l'agglomération.

Enfin, au sud de la vallée d'Azergues, un groupe constitué sur Facebook - et comptant près de 500 abonnés - annonce un blocage à Civrieux-d'Azergues, précisément au rond-point faisant face à l'hypermarché Leclerc.

Julien VERCHÈRE

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?