AccueilACTUALITESFaits divers / Justice"Gilets jaunes" : quels lieux bloqués demain en Beaujolais Val de Saône ?

"Gilets jaunes" : quels lieux bloqués demain en Beaujolais Val de Saône ?

La journée du samedi 1er décembre marquera le début d'un troisième week-end de mobilisation.
Julien VERCHÈRE - Le rond-point du Martelet, jeudi après-midi.

ACTUALITESFaits divers / Justice Publié le ,

Alors que le mouvement s'apprête à vivre un troisième week-end d'existence, les "gilets jaunes" devraient à nouveau se mobiliser en nombre en Beaujolais samedi 1er décembre. Et c'est à nouveau Villefranche qui devrait se présenter comme l'épicentre de la contestation contre le Gouvernement.

La semaine dernière, plusieurs centaines de manifestants avaient envahi l'autouroute A6, occupation dispersée dans le chaos par les forces de l'ordre.

Se faisant porte-parole sans toutefois prétendre au rôle de chef de file ou de leader, un représentant des "gilets jaunes" a contacté Le Patriote vendredi à la mi-journée pour exposer sommairement le programme de la journée de demain. "Rendez-vous est donné à tous les gilets jaunes samedi 1er décembre à 7 h 30 aux alentours du parking du supermarché Lidl à Villefranche, pour un mouvement pacifique", a-t-il indiqué.

Au regard du lieu de rendez-vous, nul doute que l'A6 et la grande barrière de péage de Villefranche-Limas font figure d'option numéro un pour manifester. Même si la proximité de la zone commerciale de la Lagune et de l'avenue de l'Europe peuvent constituer une option numéro 2, qui serait toutefois beaucoup moins populaire en ce premier grand week-end d'achats avant les fêtes de fin d'année.

UN ROND-POINT POUR CAMP DE BASE

En attendant d'observer en direct ce qui se passera samedi, un groupe de "gilets jaunes" se relaie au rond-point du Martelet, à la limite des communes de Villefranche et Limas, afin d'occuper le terrain.

Au fil des jours, c'est un véritable campement qui est sorti de terre, avec son dortoir, sa "cantine", sa terrasse... Entre 20 et 50 personnes sont régulièrement présentes, selon les horaires, galvanisées par la solidarité ambiante toute autant que par les incessants coups de klaxons.

"On nous amène à manger, à boire, du matériel divers pour aménager le lieu, ça fait chaud au coeur de voir autant de soutien", explique en chœur un petit groupe. "On est prêts à rester jusqu'à Noël s'il le faut !", ajoute l'un d'eux.

Selon une source policière, aucune évacuation n'est à l'ordre du jour, dans la mesure où les personnes présentes n'entravent pas la circulation. "Même si les gens qui occupent ce rond-point doivent avoir présent à l'esprit qu'il existe un risque, compte-tenu de la densité du trafic à cet endroit-là et d'une hypothétique sortie de route d'un véhicule", souligne la même source.

Julien VERCHÈRE

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?