AccueilACTUALITES"Gilets jaunes" : le rond-point du Martelet évacué à Villefranche

"Gilets jaunes" : le rond-point du Martelet évacué à Villefranche

Il s'agissait du dernier rond-point encore occupé par les "gilets jaunes" dans le Rhône.
Julien VERCHÈRE - Les "gilets jaunes" chargent un petit camion-benne. L'heure est au déménagement sur le rond-point à Villefranche.

ACTUALITES Publié le ,

C'était le dernier du Rhône où un campement était encore en place. Après Feyzin, Genay ou Saint-Romain-de-Popey, le rond-point occupé au sud de Villefranche est en cours d'évacuation ce jeudi. Le commissaire de police et son adjoint sont venus avertir ce matin les "gilets jaunes" du fait qu'ils devaient quitter les lieux avant vendredi.

"Nous avons signalé aux personnes présentes sur le rond-point qu'ils disposent de la journée pour rassembler les affaires qu'ils souhaitent emmener. On l'a fait avec tact plutôt que de déployer un gros dispositif. Demain, nous viendrons avec des engins et les services techniques municipaux pour procéder au démontage de ce qui restera en place", a indiqué le commissaire Debeugny.

LE DÉMÉNAGEMENT A DÉBUTÉ

Sur le rond-point du Martelet, la vingtaine de "gilets jaunes" présents a débuté le déménagement. Fauteuils, petits meubles, les objets divers s'entassent dans un petit camion benne. "Il faudra faire plusieurs allers-retours", prédit un jeune homme. LES PREMIÈRES PHOTOS DU DÉMÉNAGEMENT.

Les opérations se déroulent sans psychodrame. "Ce n'est pas une surprise, on s'y attendait et on avait même commencé à ranger dès hier, explique Céline, l'une des portes-paroles. Cela ne sert à rien de s'opposer. La police a été plus que correcte avec nous, d'autres ailleurs en France ont été délogés bien plus tôt."

Sur la page Facebook du rond-point du Martelet, les avis sont mitigés suite à ce départ négocié avec la police. "Le rond point est visible pour Villefranche. Délocaliser dans un endroit désert sonne comme une défaite et une fin du mouvement à Villefranche", écrit un membre du groupe. "Ce que vous avez fait sur le rond-point c'est génial, mais partir n'est pas une défaite, il faut agir différemment...", répond un autre.

BIENTÔT UN NOUVEAU CAMP DE BASE ?

"Nous n'abandonnons pas du tout notre action. Nous allons recréer un point de rassemblement sur un terrain privé. Plusieurs propriétaires nous ont fait des propositions, ce sera en tout cas dans l'agglomération de Villefranche", souligne Céline, la porte-parole. "Nous avons l'intention de mener des opérations ponctuelles pendant les fêtes, si possible sans gêner les gens. Mais nous voulons désormais inscrire ce mouvement local dans la durée."

Julien VERCHÈRE

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?