Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

"Gilets jaunes" : la manif dégénère, scènes de chaos à Villefranche

le - - ACTUALITES

"Gilets jaunes" : la manif dégénère, scènes de chaos à Villefranche
Julien VERCHERE - Scène de chaos avenue Théodore-Braun, entre le quartier de Béligny et La Lagune.

De violents incidents ont éclaté dès le début d'après-midi à Villefranche entre "gilets jaunes" radicaux et forces de l'ordre. Ce soir, les violences urbaines se poursuivent, notamment à Béligny.

Une scène de chaos. Des centaines de pierres et objets divers jonchant le sol, des poubelles incendiées, un transformateur électrique renversé, les abords de la grande barrière de péage de Villefranche-Limas ont été le théâtre d'une véritable bataille rangée pendant plusieurs heures ce samedi. Les dégâts sont impressionnants et la facture s'annonce salée. LES IMAGES DES VIOLENCES À VILLEFRANCHE.

Des incendies ont par exemple été allumés sur les voies de l'autoroute A6, provoquant sa fermeture. L'axe ne pourra pas sans doute pas rouvrir avant de nécessaires travaux.

14 h 40, LA MANIF DÉGÉNÈRE

Dès 13 h 40, en marge de la manifestation calme et non violente se déroulant quelques centaines de mètres plus au sud au péage, des "gilets jaunes" (faut-il simplement les appeler ainsi ?) parmi les plus radicaux ont commencé à jeter divers objets en direction des forces de l'ordre.

Le calme est un temps revenu mais la situation a réellement dégénéré à 14 h 40, malgré les dizaines et dizaines de membres des forces de l'ordre présents sur les lieux. On compte deux blessés parmi elles, le bilan n'étant ce soir pas connu chez les "gilets jaunes". Plusieurs personnes ont été interpellées.

"DES ULTRAS DE L'OL PARMI LES AGRESSEURS"

Parmi les agresseurs, les forces de l'ordre citent notamment "des ultras de l'Olympique Lyonnais, reconnaissable à leur célèbre cri Ahou", ainsi que des membres de groupuscules d'extrême-droite et d'extrême gauche, divers écrits à la peinture attestant de leur présence sur les lieux.

Avec l'appui d'un hélicoptère équipé d'un projecteur, les forces de l'ordre sont parvenus à ramener le calme autour du péage, les incidents se déplaçant en direction du quartier de Béligny en début de soirée.

GUÉRILLA URBAINE

Et ce soir, c'est une véritable guérilla urbaine qui se poursuit à l'est de la ville, à l'intérieur et aux abords du quartier de Béligny. Les fauteurs de troubles ne sont plus les mêmes, - il s'agit a priori de groupes de jeunes - , mais la violence persiste. Des dizaines de feux de poubelles ont été allumés, plusieurs véhicules incendiés et des barricades enflammées dans certaines rues.

LA VIDÉO DES ÉMEUTES À BÉLIGNY

Des dizaines de policiers, gendarmes et CRS continuent à quadriller le terrain, faisant usage de bombes lacrymogènes pour tenter de disperser les assaillants, très mobiles. Vers 21 h, la situation restait tendue aux abords de La Sauvagère.

Quant aux nombreux "gilets jaunes" qui souhaitaient une journée pacifique, ils doivent ce soir être bien désemparés au regard de la tournure des événements. Car ce samedi 1er décembre, c'est bien la violence qui l'a emporté sur tout le reste à Villefranche.

J.V.




Julien VERCHERE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide