Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Beaujolais : le vignoble durement frappé par la grêle

Le 11 juillet 2017 - Julien VERCHERE - Albums photos

DR - Les grêlons n'étaient pas énormes mais la quantité tombée du ciel associée à de fortes rafales de vent expliquent l'importance des dégâts constatés dans les vignes.
  • DR - Les grêlons n'étaient pas énormes mais la quantité tombée du ciel associée à de fortes rafales de vent expliquent l'importance des dégâts constatés dans les vignes.
  • Julien VERCHERE  - Certaines vignes déjà frappées en 2016 ont de nouveau subi les caprices de la météo. Désespérant pour les viticulteurs concernés...
  • Julien VERCHERE  - Outre la grêle, l'orage s'est accompagné de fortes pluies. Il est tombé 30 à 40 mm en moins d'une heure dans le nord du Beaujolais.
  • Julien VERCHERE  - Dans certaines parcelles, comme ici à Chiroubles, les vendanges risquent d'être plus que compromises.
  • Julien VERCHERE  - Les vignerons ont passé du temps ce mardi à remonter la terre dans les vignes, à la pelle ou grâce à des engins mécaniques.
  • Julien VERCHERE  - Le feuillage hâché et comme un odeur d'herbe coupée qui flotte dans l'air. Un air de déjà-vu à Fleurie après la catastrophe de l'an dernier.
  • DR - Des tas de grêle se sont formés hier après-midi du nord du Beaujolais au Mâconnais, perturbant l'écoulement des eaux et favorisant les inondations.
  • Julien VERCHERE  - Comme ici à Chénas, les dégâts s'annoncent très importants, même s'il faudra quelques jours avant de pouvoir estimer précisément la perte de récolte.
  • Julien VERCHERE  - Sur les hauteurs de Régnié-Durette, les grumes déjà bien formées ont été
  • Julien VERCHERE  - De nombreux vignerons ont fait le choix de traiter les vignes touchées mardi matin, au lendemain de l'orage.

Une impressionnante cellule orageuse a semé la désolation dans de nombreuses parcelles du nord du Beaujolais, dont certaines ont été ravagées à 100 %. Les crus fleurie, chénas, moulin-à-vent ou encore régnié semblent les plus touchés.





À voir également




Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer