AccueilVILLEFRANCHEA la uneFrance - Croatie : chez ces Caladois, le match a déjà commencé

France - Croatie : chez ces Caladois, le match a déjà commencé

Elle est Croate, il est Français. Alors forcément, dans le couple Soulier, ça chambre et ça se chamaille en attendant la finale de coupe du monde. Mais dimanche, ces deux dingues de foot sont certains d'une chose : ils vont vivre un moment unique.
France - Croatie : chez ces Caladois, le match a déjà commencé
Julien VERCHERE - Pour Ivana et Laurent Soulier, France-Croatie c'est aussi une affaire de couple !

VILLEFRANCHEA la une Publié le ,

Sur sa page Facebook, elle affiche fièrement en photo de profil une Tour Eiffel "repeinte" aux couleurs du drapeau croate, le fameux damier blanc et rouge. Chambreuse Ivana ? "Franchement, quel que soit le vainqueur dimanche, j'ai déjà gagné ma coupe du monde. Les Croates de France, on possède l'avantage d'être déjà champions avant le match !", s'enthousiasme-t-elle.

Mais si elle possède la double nationalité, en matière de football, aucune hésitation possible. "C'est à fond pour la Croatie ! Mon chouchou c'est Lovren, sans oublier Modric évidemment. Pour un pays de moins de 4 millions d'habitants, c'est exceptionnel ce qui se produit. Quand on a battu l'Argentine 3 à 0 en poules, je me suis dit qu'on pouvait être champions. Même si j'ai tremblé en première mi-temps contre l'Angleterre mercredi", délivre Ivana.

DEUX MAILLOTS... POUR ALTERNER

Depuis plusieurs jours, c'est au quotidien qu'elle porte les couleurs de son équipe préférée. "J'ai les deux maillots, le traditionnel rouge et blanc et le bleu. Comme ça, je peux alterner !"

Difficile pour son mari Laurent, lui aussi grand fan de foot et supporter des Bleus depuis toujours, de rivaliser... Chez les Soulier, la coupe du monde de football a pris une place centrale (le nom de famille y est peut-être pour quelque chose, allez savoir). "Cette finale France-Croatie, je la sentais arriver depuis que les Croates ont terminé premiers de leur groupe. De l'autre côté, la France a été hyper solide", délivre Laurent.

"En tout cas, on ne parle que de ça depuis des jours à la maison. Au boulot, c'est RMC édition spéciale toute la journée en fond et en rentrant la télé avec tous les mags sur les chaînes spécialisées. On se chamaille, on se chambre, on se moque, toutes les occasions sont bonnes...", poursuit-il, toisant gentiment du regard Ivana.

PAS D'ACCORD SUR L'ENDROIT OÙ VOIR LE MATCH

Dans cette famille recomposée où les filles ont joué ou jouent au foot en club, les enfants ont choisi leur camp. Plus ou moins en tout cas. "Le petit dernier est pour la France", souligne fièrement Laurent. Question : "Hein, t'es pour qui L... ?" Réponse : "Cr-oa-tie !". Mince, raté...

Et dimanche alors, où Ivana et Laurent vont-ils voir le match ? "On a reçu plein d'invitations. Sans doute qu'on fait un peu figure d'attraction", pouffe-t-elle. "A vrai dire, on n'est pas encore tombé d'accord sur l'endroit où voir le match. On va peut-être prendre deux voitures au cas où, pour le retour...", s'amuse-t-il. Famille, amis, fan zone de Villefranche, ces deux-là ne pourront en tout cas pas passer inaperçus, saisissant résumé franco-calado-croate de la finale.

JUSQU'À DIMANCHE, UNE SI LONGUE ATTENTE

Et forcément au petit jeu des pronostics, impossible de tomber d'accord. "Notre équipe a un mental de dingue, 2/1 pour la Croatie", prédit Ivana. "3/0 pour la France", coupe Laurent.

Le plus dur, c'est maintenant d'attendre jusqu'à dimanche. "Les journées me paraissent plus longues que d'habitude", souffle-t-elle. "On est tellement impatients. Pour nous, France-Croatie en finale de coupe du monde, c'est magique et unique !", conclut-il. Une forme de rêve qui se terminera forcément en apothéose dimanche soir. Pour l'un ou pour l'autre.

Julien VERCHÈRE

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?