Fermer la publicité

Football/Sur le chemin du National avec… Laurent Guyot entraîneur de l'US Boulogne Côte d'Opale

le - - FCVB

Football/Sur le chemin du National avec… Laurent Guyot entraîneur de l'US Boulogne Côte d'Opale
DR - A 50 ans, le coach de l'USBCO a connu de nombreuses expériences sur le banc, notamment au Cercle Bruges en 2018 en Jupiler Pro League.

A J-8 de la reprise du National, nous partons à la rencontre des futurs adversaires du FC Villefranche-Beaujolais dans un championnat qui s'annonce encore très ouvert. Après avoir sondé les ambitions d'un promu, hier, le FC Sète, passage en revue des attentes d'un habitué du National, l'US Boulogne Côte d'Opale.

De la frustration ? Que nenni. Troisième du dernier exercice de National à l'instant où le Covid-19 a mis tout le monde à l'arrêt, Boulogne a attendu en vain la possibilité des barrages pour grimper en Ligue 2. Des mois ont passé, l'entraîneur Laurent Guyot, ancien défenseur du FC Nantes dont le titre de champion de France 1995 avait été un sommet du jeu, est passé à autre-chose cet été parce que souligne-t-il "ressasser et se remémorer ce qui aurait se passer ne sert à rien aujourd'hui que commence un autre championnat". Son club a perdu du monde en attaque (notamment Garita parti à Villefranche) sans que cela diminue la possibilité d'une nouvelle surprise venue du nord cette saison. L'ancien club d'Alain Pochat aura encore son mot à dire en National et cela nécessitera de prendre un bon départ, comme le rappelle ici Laurent Guyot.

Un effectif en mouvements

"Dans un championnat comme le National avec les budgets que l'on connaît, on a surtout essayé de voir quels joueurs étaient accessibles. Tout le monde est en attente, à ce moment de la saison, pour voir ce que feront les effectifs de Ligue 2. En fin de mercato, il y a toujours des opportunités qui se présentent. Aujourd'hui, je suis assez satisfait de mon effectif. On n'a certes pas eu tous les joueurs que l'on recherchait mais on en a eu quelques-uns quand même."

L'ambition de départ

"Il s'agira surtout de faire avec le maximum de joueurs disponibles au début de saison car avec le Covid on peut très vite perdre 4 à 5 joueurs, on ne sait jamais ce qui peut arriver en ce moment. On veut bien commencer le championnat et éviter de tirer des plans sur la comète. On verra au jour le jour. Mon ambition actuellement, c'est d'être prêt pour la première journée face à Quevilly-Rouen."

La hiérarchie du National

"Qui aurait prédit que Pau et Dunkerque monteraient en Ligue 2 la saison passée ? Pas beaucoup de monde. Il y aura encore cette saison une dizaine d'équipes qui prétendront à la montée et six ou sept déçus, sachant aussi que quand on est en mauvaise posture dans ce championnat cela peut devenir compliqué."

Un œil sur le FCVB

"Comme toutes les équipes du National, grâce au travail de leur coach (Alain Pochat), Villefranche sera au point tactiquement. Par rapport à la saison passée, je n'ai pas vu de vidéo de leur match pour l'instant. Mais je pense que leur système de jeu (3-5-2) sera encore bien maîtrisé. On les jouera assez vite en début de saison (7ème journée), mais je ne projette pas aussi loin encore."

Ralph Neplaz

Correspondant local de presse.




Ralph NEPLAZ
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer