AccueilSPORTSFCVBFootball/National : Villefranche-Concarneau ce soir, le FCVB ne veut pas lâcher prise

Football/National : Villefranche-Concarneau ce soir, le FCVB ne veut pas lâcher prise

En accueillant vendredi soir le 14e du championnat (coup d'envoi à 20 h, stade Armand-Chouffet), les footballeurs beaujolais disposent d'une belle opportunité de conforter leur position en haut de tableau.
Football/National : Villefranche-Concarneau ce soir, le FCVB ne veut pas lâcher prise
Franck CHAPOLARD - Jasse et Sergio concentrés, à l'image d'un FCVB qui n'entend rien lâcher jusqu'à la trêve.

SPORTSFCVB Publié le ,

Villefranche accueille Concarneau ce soir au stade Armand-Chouffet (coup d'envoi à 20 h) avec l'ambition de prendre trois points qui seraient synonymes de retour sur le podium. Actuellement quatrièmes, les footballeurs beaujolais pourraient profiter de l'affrontement entre Pau et Avranches, respectivement leader et troisième de National.

Mais pour Alain Pochat, l'essentiel est ailleurs : "Le classement, c'est assez accessoire pour l'instant. On veut surtout entretenir la dynamique positive." A cet égard, la victoire en coupe de France à Bourgoin en milieu de semaine a fait beaucoup de bien. "La qualif', pas de bobo, et la gestion du groupe comme on le souhaitait. C'est important d'avoir du monde à disposition, on a pu donner du temps de jeu à certains, faire souffler d'autres. Les garçons sont à féliciter, ce n'est jamais simple en coupe contre des équipes présumées plus faibles. Ils ont vraiment fait le taf", souligne le coach caladois.

"VALIDER NOTRE DÉBUT DE SAISON AVANT LA TRÊVE"

Avec toutefois la difficulté de basculer vite vers le championnat et la réception de Concarneau ce soir. "Il a fallu travailler sur la récupération des joueurs, d'autant plus que nos conditions d'entraînement sont compliquées. On passe de terrains rendus gras par le mauvais temps à des surfaces synthétiques, ce n'est pas l'idéal pour l'organisme. On marche sur des oeufs pour éviter les blessures", grimace Alain Pochat.

Reste que c'est avec un groupe bien fourni (hors Blanc et Ertel blessés, Caloin de retour de sélection) que le FCVB défie les Thoniers dirigés par Benoît Cauet. L'ancien joueur de Caen, du PSG ou encore de l'Inter Milan peine à trouver l'alchimie au sein d'un groupe renouvelé. "Mais attention, il y a de la qualité dans ce collectif. C'est une équipe équilibrée. Et quand ils ont perdu, c'était souvent d'un but. Ce serait un tort d'imaginer un match facile", prévient l'entraîneur du FCVB, désireux de voir ses joueurs ne pas gâcher tout le travail déjà accompli.

"Il reste quatre journées avant la trêve, le but c'est de prendre le maximum de points pour vraiment valider cette première partie de saison et être plus serein pour la suite du championnat. Car ça peut aller vite dans les deux sens. Vous perdez trois matchs et vous décrochez...", souligne-t-il. Face à Concarneau, le FCVB voudra poursuivre sa pêche aux points pour rentrer à bon port à Noël.

Julien VERCHÈRE

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?