Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Football/National : Villefranche, bis repetita

le - - FCVB

Football/National : Villefranche, bis repetita
FRANCK CHAPOLARD - Maxime Blanc a inscrit à Tours son second but de la saison en National.

Comme ils avaient su le faire au Mans, chez un cadors du National, mi-février, les Caladois ont réussi à tenir la distance à Tours, après avoir ouvert le score (0-1). Un succès essentiel dans la course au maintien.

Samedi 8 mars, à Tours au Stade De La Vallée Du Cher, 25ème journée de National. FC Villefranche-Beaujolais bat FC Tours FC 1-0 (1-0). But de Maxime Blanc pour le FCVB (41e). Arbitrage de M. Ahmed Taleb. Avertissements : Martin (87e) à Villefranche. Composition du FCVB : Philippon, Martin, Lacour, Belkorchia, Benedick, Pagerie, Ndiaye, Sergio, Blanc (Ertel, 75e), Lemb, Mambu (Labeau, 61e). Entraîneur : Alain Pochat.

Les voyages forment la confiance, parfois. Si Villefranche tarde à trouver la lumière à la maison – trois succès au compteur en douze réception –, il en va tout autrement de sa propension à prendre l'air, loin du Beaujolais. Car, en l'emportant à Tours, ce vendredi, sur une marge (0-1) qui dit beaucoup de la maitrise de l'équipe de l'entraîneur Alain Pochat, le FCVB a signé son huitième match consécutif sans défaite à l'extérieur. La route du maintien est un peu plus dégagée, à neuf journées de la fin du championnat.

LE MATCH

La sensation que rien de fâcheux ne pouvait arriver au FCVB en Touraine, ce vendredi soir. Une sorte de match à bascule, comme il en existe tant, à cet instant de la saison. Car, en l'emportant, les Caladois ont mis une belle distance (cinq points) à l'un de leurs rivaux pour le maintien. Un rival qui n'a pas vraiment été transcendant, où plutôt qui a été parfaitement maîtrisé par les coéquipiers du portier Antoine Philippon, aligné à la place d'Alexis Sauvage. En quoi le FCVB a-t-il été plus performant qu'à l'ordinaire ? Simplement, en étant plus réaliste. Lorsque la bonne inspiration de Benedick pour la course de Lemb au centre parfait, a trouvé Blanc à la réception, tout en sérénité en ouvrant son pied droit dans la surface d'Elana, (1-0, 41e), on s'est dit, à demi-mot, que ce FCVB-là, avait de quoi voir venir, en seconde période.

C'était une perception autant basée sur la manière de gérer les débats, sans jamais paniquer, sans jamais balancer, que sur la mise en silence des désillusions pas si lointaines. On songe à ce partage (1-1) de la semaine dernière face à Concarneau, acquis dans la frustration d'une domination peu payante. A Tours, tout a compté, tout a eu son importance. L'entame d'abord, illustrée par cette alerte de Mabella qui dès la 1ère minute frappait fort au premier poteau de Philippon bien sur ses appuis. Sans paniquer, Villefranche a ensuite déroulé son savoir-faire. Ce long ballon de Lacour jouant sur la très mauvaise gestion de la profondeur de Tours pour servir Mambu au lob passant au-dessus de la cage d'Elana (18e) était une indication de cette volonté-là. Puis la frappe de Blanc dans la surface (28e), une forme de continuité. Les Tourangeaux souvent dangereux dans leur utilisation de la largeur pour gêner la défense à trois caladoise, ripostaient par instant, sans intransigeance cependant dans le geste ultime.

Mener 1-0, à la pause, le FCVB devait ensuite prouver que sa maitrise pouvait s'étaler sur toute la seconde période. Ce fut le cas. Mais une fois encore, il y avait la place pour un succès plus ample. Un catalogue des balles de break qui se sont accumulées dans la surface d'Elana : le retourné acrobatique de Benedick dans la surface, sur un corner de Blanc (45e), la double déviation du duo Benedick-Lemb échouant dans les pieds de Ndiaye devant Elana en chat agile sur sa ligne (53e), la frappe de Mambu (57e) à l'entrée de la surface obligeant Elana à nettoyer sa lucarne, Labeau tout près de marquer dès son entrée au bout d'une action partie sur une roulette de Belkorchia à vingt-cinq mètres des buts d'Elana (61e), la passe masquée de Ndiaye en profondeur pour l'appel de Blanc butant sur la sortie d'Elana (66e), la volée de Benedick (71e), l'énorme opportunité de Labeau parti en contres construit à la relance par Philippon sur le relais de Lemb (82e). Avec autant de gâchettes, le FCVB avait les clés du succès. Une seule a suffi, signée Maxime Blanc dans un soir où la clémence de l'arbitre était, pour une fois, du côté caladois, avec ce simple avertissement reçu par Martin auteur d'une faute spectaculaire sur Alegue qui partait au but, côté droit, à trois minutes de la fin. Sans conséquences maussades. Enfin.

LE JOUEUR

On l'avait senti, la semaine dernière, lors de son entrée en jeu, en seconde période, face à Concarneau (1-1), plus jambes, sur le sentier de la réussite technique retrouvée. Maxime Blanc, pas épargné par les blessures cet hiver, semble avoir laissé derrière lui quelques nuages gris, pour retrouver toute son efficacité à l'instant où le sprint final se prépare en National. Acteur majeur la saison passée de l'accession en National (onze buts inscrits), il lui tardait sans doute d'emprunter un sentier plus en rapport avec ses qualités. Il aura été, à Tours, ce buteur au sang-froid rarement démenti, tout en précision dans la surface d'Elana, à quatre petites minutes de la pause. Une réalisation comme une bouffée d'air, sa seconde de la saison, pour Maxime Blanc, en position de meneur derrière la paire Mambu-Lemb. Comme la saison passée. Il y a des repères qui ne s'effacent pas…

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse




Ralph NEPLAZ
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer