Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Football/National : un derby qui va compter…

le - - FCVB

Football/National : un derby qui va compter…
FRANCK CHAPOLARD - Si les deux effectifs ont bougé depuis, le FCVB voudra effacer le dernier derby remporté par les Duchérois en mai à Chouffet.

Entre un FCVB en confiance et une équipe de Lyon-Duchère au départ mitigé, le premier derby du Rhône promet beaucoup aujourd'hui à Armand-Chouffet (20h).

De quoi se nourrit la confiance du FCVB en ce début de saison ? Il y a d'abord eu Boulogne et un pénalty de Robinet (1-0) pour ouvrir la saison caladoise sur des bases heureuses en National. Puis Cholet (1-1) où là encore, la solidité beaujolaise à l'extérieur a offert un nul positif quand bien même Villefranche a attendu son heure sur la fin pour égaliser à bon escient face à un hôte visiblement craintif. Alain Pochat ne s'attendait pas à voir Cholet (1-1) si peu entreprenant : "On a été surpris de les voir jouer ainsi, si bas. Je m'attendais à plus de pression de leur part."

De la concurrence en Calade

Autrement dit, le FCVB qui avait misé sur un peu plus d'espace dans le Béarn a dû s'adapter au contexte du jour, au grand dam d'Alain Pochat : "Ils nous ont laissé le ballon, comme si nous étions à domicile. Pour un club qui vise la montée (Cholet), c'était plutôt étonnant. Il a fallu être patient." Et le salut est venu du banc, avec l'entrée de Benedick, buteur affûté en ce début de saison. La profondeur de banc du FCVB a servi : "Les garçons ont démontré un super état d'esprit, se félicite le coach caladois. Les entrants ont emmené un plus, tant mieux." En deux journées, deux compositions d'équipes ont été présentées. Avec un bonheur (presque) égal. De la concurrence ? C'est un peu le thème du moment à Villefranche. Pochat confirme : "L'idée c'est de garder tout le monde concerné. Sur la durée de ce championnat, il faut faire attention à ne pas faire deux groupes entre les titulaires et les autres. Les garçons savent que tous les postes sont doublés pour être à la hauteur de nos ambitions."

Alain Pochat : "Notre objectif est d'avancer"

Quid maintenant de l'évolution du groupe pour le derby de ce vendredi face à La Duchère notamment au sujet des derniers arrivées ? Le milieu défensif Caloin aura encore besoin de temps pour postuler tandis que l'attaquant Guilavogui se rapproche d'une première à Chouffet. Un derby mi-août qui s'accompagne de l'habituelle question de la rivalité régionale, en National. Un match pas comme les autres, vraiment ? On dirait que Pochat a d'autres chats à fouetter, et préfère plutôt se concentrer sur la force de son groupe, toujours : "Un derby ? C'est surtout autour du terrain que ça se passe. Notre objectif est d'avancer en se fixant une ligne de conduite. On verra fin août le nombre de points pris. Que ce soir Pierre, Paul ou Jacques en face de nous, franchement ça n'a pas d'importance"

Niveau pression, on serait presque tenté de miser une (petite) pièce sur la Duchère en quête de succès au bout de deux journées (un nul, un revers). L'équipe entraînée par l'ancien stéphanois Laurent Roussey aura sur son chemin un adversaire en confiance, à l'instar du piston droit Benedick, heureux de sa condition actuelle : "ça fait deux matches que j'apporte un plus à l'équipe et j'ai envie que ça continue. A Cholet, on a été récompensés de notre patience. L'expérience de l'an dernier nous sert."

Yann Benedick : "Imposer notre jeu"

Comment va se jouer ce derby ? Boulogne et Cholet ont attendu les Caladois bien assis sur leur base défensive. Alors, les Caladois ont bataillé pour être moins prévisibles, offensivement. "C'est à nous de nous imposer dans le jeu. On a, jusqu'ici joué face à des blocs bas ce qui en National se fait souvent", argumente Benedick. La Duchère, par nécessité pourrait proposer autre-chose : un bloc plus haut, de la variété dans les vingt derniers mètres. Bref, du jeu. Ce n'est pas forcément l'avis de Pochat : "Face à Pau (0-0), ils ont défendu en bloc bas en laissant Rivas, leur attaquant en pointe. Ils ont changé leur système pour se rassurer sur leurs bases arrières. Mais on ne va pas se focaliser sur eux. On se doit d'être capables de répondre à n'importe quel scénario." En mai dernier, en tout cas, La Duchère vainqueur (0-1) n'avait pas eu besoin d'empiler les excursions dans le camp caladois pour rafler la mise. Mais aucun derby ne se ressemble…

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse




Ralph NEPLAZ
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer