AccueilSPORTSFCVBFootball/National : sous l'œil des anciens du FCVB avec Aurélien Gonnachon

Football/National : sous l'œil des anciens du FCVB avec Aurélien Gonnachon

Longtemps ils ont porté le maillot du FC Villefranche-Beaujolais avant que le club caladois ne débarque en National. Et cette saison, leur regard d'ancien joueur sera mis à l'épreuve à chaque rencontre du FCVB en National. Pour la venue de Sannois-Saint-Gratien, la dernière du championnat, ce vendredi, ce sera au tour d'Aurélien Gonnachon, l'ancien avant-centre caladois (2002-2007), buteur régulier en CFA2 et chez les jeunes avec notamment un beau parcours en Gambardella (2000) terminé en 8èmes de finale face à l'AJ Auxerre.
Football/National : sous l'œil des anciens du FCVB avec Aurélien Gonnachon
FRANCK CHAPOLARD - Aurélien Gonnachon sous le maillot de Villefranche alors en CFA2 au début de la saison 2005-2006 à Chouffet.

SPORTSFCVB Publié le ,

Il représentait ce que le FCVB a peu connu ensuite. La possibilité d'aligner un buteur formé au club en équipe première. C'était sous la présidence de Jean Gachon. Dans ces années 2000 où Villefranche en s'extirpant de l'Honneur pour jouer un rôle important en CFA2 d'abord puis en CFA, avançait avec bon nombres de ses jeunes qui avaient grandi au sein du club caladois. Aurélien Gonnachon membre de la génération des Mozet, Laurent, Antoinat, avait réussi à atteindre les 8èmes de finale de la coupe Gambardella en 2000 face à l'AJ Auxerre avec le coach Jean-Noël Minot. Plus tard, c'est encore avec lui, lors de la saison (2003-2004) qu'il goûtera à une montée en CFA2, toujours sur la pelouse de Chouffet. Pendant trois saisons, il sera une des armes offensives du FCVB en CFA2 avec une bonne trentaine de buts inscrits à cet étage, durant les années où Thierry Droin menait un groupe expérimenté pour jouer à chaque saison la montée en CFA.

Le parfait compère offensif de Brahim Mécheri et Iziack Philippe…

Son style mêlait un vrai sens du but et un timing dans les airs qui faisaient de lui un bon point d'ancrage pour ses compères attaquants : on songe à Brahim Mécheri, à Iziack Philippe entre autres…Aujourd'hui, à 36 ans, il n'a pas encore rangé les crampons. Il porte toujours les couleurs de son club de cœur, à Saint-Igny-de-Vers où il est également président d'une entité aux allures familiales puisque son papa était à l'origine de la création de cette association sportive en 1976. Il y a des liens qui traversent le temps… Son dernier souvenir ? Une finale, en juin dernier, en finale de la coupe du Beaujolais, perdue (1-0) face à Lamure. Cette saison ressemble pour lui à une petite parenthèse (blessé à l'épaule, il n'a pas joué depuis septembre). Spectateur régulier du FCVB en National cette saison, il sera le dernier invité du Patriote ce vendredi à Armand-Chouffet pour la venue de Sannois-Saint-Gratien, déjà relégué en N2. La garantie de voir des attaquants libérées, sans autre enjeu majeur que de se faire plaisir. Cela devrait lui parler…

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?