AccueilSPORTSFCVBFootball/National : Séduisant, le FCVB a maintenu le (bon) cap à Orléans

Football/National : Séduisant, le FCVB a maintenu le (bon) cap à Orléans

En ramenant un partage mérité (1-1) à Orléans qui aurait même pu se transformer en succès, les Caladois à la maîtrise technique plus élevée, ont confirmé leurs temps forts du moment.
Une semaine après le succès face à Bourg (3-2) à Chouffet, Sergio et le FCVB ont tenu la distance à Orléans.
Archives FRANCK CHAPOLARD - Une semaine après le succès face à Bourg (3-2) à Chouffet, Sergio et le FCVB ont tenu la distance à Orléans.

SPORTSFCVB Publié le , RALPH NEPLAZ

Vendredi 30 septembre, 8ème journée de National, à Orléans au stade de la Source, US Orléans et FC Villefranche-Beaujolais font match nul 1-1 (1-0). Buts : MBuyi (58e) pour Villefranche; Fortune (14e) pour Orléans. Arbitre M. Mehdi Mokhtari. Avertissements : Goujon (4e), Solvet (75e), Bourouis Belle (89e) à Orléans; à Villefranche. Composition du FCVB : Bouet – Nirlo, Flegeau (Bonenfant, 83e), Renaut (capitaine) – Abanda, Taufflieb, Sergio, Dhib, Badji – Ba (Bourouis Belle, 82e), M'Buyi (Gromat, 59e). Entraîneur : Hervé Della Maggiore.

On ne le dira jamais assez, ce n'est pas tous les soirs que le National nous sert une partition de cette intensité-là, de cette qualité de jeu. Le stade de la Source à Orléans, a été, ce vendredi, le théâtre d'un des plus beaux matches de National vu cette saison. Il n'aura manqué que des guirlandes de buts pour étoffer ce constat, mais il faut parfois savoir se contenter de ce qui est sur la table quand d'ordinaire on picore des graines. Et ce soir, vraiment, c'était régalade à tous les étages. Bien-sûr, on pourra maugréer face à cette photographie de l'instant qui revient parfois à la surface : quand Villefranche étale cette propension à faire courir son adversaire en une possession permanente, les regrets sont grands de ne pas le voir posséder un véritable buteur dans la surface.

Mais le FCVB a quand même chipé aux Orléanais un bon point, au regard d'un scénario qui aurait pu être marqué par un désavantage plus conséquent que ce but de retard à la pause. Parce que, durant la première période, Orléans, hardi dans sa faculté à opérer en transitions tranchantes avec en magasin un avant-centre, Fortune – 3 buts en championnat avant la venue des Caladois – à qui il ne fallait pas laisser le moindre mètre de liberté dans les 16 mètres, avait quand même de quoi perforer l'arrière-garde du FCVB si d'aventure des espaces étaient trouvés dans le dos du trident Flegeau-Nirlo-Renaut. Cela n'est pas arrivé si souvent, mais il reste que la menace a été réelle quand bien même il aura fallu un certain concours de circonstance pour voir Orléans ouvrir le score, Fortune convertissant sa première gâchette, à l'entrée des 16 mètres caladois, après un pressing haut du milieu défensif Ndiaye venant gênant à bon escient une transmission verticale entre Sergio et Taufflieb dans leur camp (1-0, 14e).

Bouet est bien revenu

Un vent mauvais a alors posé ses empreintes dans la surface de Bouet, revenu de suspension comme s'il n'avait jamais déserté le destin des siens – Caruso ayant comme de coutume été parfait dans son rôle de doublure – pour gérer les situations brulantes. Il aura sorti du pied cette frappe piégeuse de Mokdad, dans la foulée Gassama, en deux temps dont une barre touchée, ne parvenant pas à doubler la mise (15e). Bref, le FCVB a eu chaud à cet instant du match, au bout de ce premier quart-d'heure qui avait pourtant été à sa main, le coup-franc tendu de Sergio pas suffisamment dévié par Nirlo (4e) ou l'enchainement de Sergio alerté par Badji (10e), cadré mais sans danger pour Viot, étant des preuves d'une entame maîtrisée. L'ennui n'aura pas été invitée sur cette pelouse de la Source. On se répète. D'une surface à l'autre. La volée d'Abanda pleine course faisait briller Viot (17e), Pagerie, au bon souvenir de ses anciens copains de vestiaire quittés cet été, frôlait le pénalty en coupant la course de M'Buyi dans la surface (18e) puis Mokdad, en angle fermé, sollicitait encore Bouet, rapidement au sol, sur un ballon perdu par Flegeau au milieu du terrain (29e).

M'Buyi, enfin buteur

Un drôle de premier acte, soutenu, vivant. On en était à se dire qu'Orléans aurait pu doubler la mise ou Villefranche revenir à 1-1 voire même mener 2-1, sans songer que le maintien de cette cadence aurait une suite, en seconde période. Ce fut pourtant le cas, avec cependant un peu plus de déchets dans les transitions orléanaises. Berthier perdait son face-à-face devant Bouet (53e), laissant Villefranche dans le match. Alors, avant d'être remplacé par Gromat, M'Buyi, parvenait enfin à ouvrir son compteur-but en profitant d'une balle en retrait mal négociée par Ndiaye pour venir battre Viot (1-1, 58e).

L'histoire de ce duel, aurait pu être plus belle et dense encore pour les Caladois si la volée de Flegeau, trouvé par Taufflieb de la tête (64e), avait été cadrée, si encore Abanda n'avait pas rencontré Viot sur sa route (69e), et si, enfin, Sergio avait trouvé le petit filet de la cage de Viot (82e). Mais c'est connu, avec des "si", on décalerait les Conscrits en octobre… Il reste que ce soir, le FCVB reviendra d'Orléans en restant dans la bonne moitié de tableau, une semaine après avoir éprouvé son mental dans le derby remporté face à Bourg (3-2). De quoi rassurer le coach Hervé Della Maggiore : "Dans le jeu, on est en progrès, sur l'ensemble du match on mérite le nul et on aurait presque pu l'emporter sur la fin. Mais ça reste un bon résultat à l'extérieur contre une équipe ambitieuse du championnat." La seule qui reste invaincue, au soir de la 8ème journée de National.

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 08 décembre 2022

Journal du08 décembre 2022

Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?