AccueilSPORTSFCVBFootball/National : rendez-vous en terrain connu pour Alain Pochat à Boulogne

Football/National : rendez-vous en terrain connu pour Alain Pochat à Boulogne

Le coach du FCVB retrouve son ancien club ce soir pour la 12e journée de championnat.
Football/National : rendez-vous en terrain connu pour Alain Pochat à Boulogne
Franck CHAPOLARD - A Boulogne, la réalité sportive passera avant l'aspect émotionnel pour Alain Pochat.

SPORTSFCVB Publié le ,

Il aura forcément un petit pincement au cœur ce soir au moment de se poser sur le banc de touche visiteur du stade de la Libération . Pour Alain Pochat, le Basque devenu nordiste d'adoption avant de poser ses valises dans le Beaujolais, ce Boulogne-Villefranche n'aura rien d'une rencontre de championnat comme une autre.

"Je suis arrivé là-bas en 2014, en tant qu'assistant de Stéphane Le Mignan. Je venais d'un club avec des structures amateurs et j'ai découvert à Boulogne le monde professionnel. Il y avait des infrastructures dignes de Ligue 1, un centre de formation en construction, une organisation bien huilée... C'était quelque chose de nouveau pour moi."

Pendant trois ans, en tant qu'assistant d'abord puis comme coach principal ensuite, Alain Pochat a surtout tissé des liens indéfectibles sur la côte d'Opale."J'ai vraiment passer de supers moments là-bas et ce soir, je vais revoir pas mal de copains c'est sûr. Ce qu'on dit sur la chaleur humain du Nord n'est vraiment pas usurpé."

"ÊTRE PLUS EFFICACES DANS LES DEUX SURFACES"

Mais vendredi, plus que l'aspect émotionnel, c'est la réalité sportive qui primera au stade de la Libération. Celle d'un FCVB en manque de points qui voudra ramener de son long voyage dans le Nord une deuxième victoire cette saison."Mais ça ne sera pas simple. C'est une équipe très costaud, qui a fait un gros recrutement. Tous les postes sont bien fournis et leur bon début de saison n'est pas dû au hasard. Ils ont une vraie ambition de remonter en Ligue 2 au plus vite."

Conscient de ne pas figurer dans la même catégorie que les Boulonnais, le coach caladois n'entend pas jouer les victimes expiatoires pour autant."On n'a jamais été à la rue sur nos déplacements à l'extérieur. Alors il faudra continuer avec la même philosophie, en étant simplement plus efficaces dans les deux surfaces."Alain Pochat attend aussi de ses hommes qu'ils soient "plus malins face à cette équipe qui démarre très fort ces matchs". Et d'ajouter : "On a les armes pour les bouger".

Pour cette rencontre, le coach caladois pourra compter sur le retour de Brighton Labeau, d'Adrien Pagerie et Alexis Sauvage (lire plus bas). Mais sera privé de Yann Benedick et peut être Maxime Jasse, pas encore à 100%.

T.F.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?