AccueilSPORTSFCVBFootball/National : quand le FCVB prend les devants…

Football/National : quand le FCVB prend les devants…

Aidés par un but magnifique de leur attaquant Adrian Dabasse en première période, les Caladois ont, ensuite, su faire corps pour l'emporter face à de valeureux Cristoliens et s'emparer, provisoirement, de la tête du National.
Football/National : quand le FCVB prend les devants…
FRANCK CHAPOLARD - Dabasse le buteur accompagné par Pagerie et Elisor sur l'ouverture du score caladoise.

SPORTSFCVB Publié le , RALPH NEPLAZ

Vendredi 3 décembre, 15ème journée de National. A Villefranche, au stade Armand Chouffet, le FC Villefranche-Beaujolais bat l'US Créteil-Lusitanos 1-0 (1-0). Arbitre M. Antoine Valnet. Buts : Dabasse (15e). Composition du FCVB : : Bouet – Romany, Nirlo, Flegeau – Martin, Injai (Antunes, 89e), Sergio, Khous, Pagerie – Dabasse, Elisor (Guezoui, 70e). Entraîneur : Hervé Della Maggiore.

C'est peut-être dans ce genre de rendez-vous, parfois souffreteux, parfois arrachés avec suffisamment de cœur, dans le froid, que s'ébauchent certains destins. A dire vrai, au soir du 6 août dernier, lorsque Villefranche avait ouvert sa saison à Bourg, le gros bras attendu du National, par un partage inaugural que l'on croyait flatteur (1-1), on n'aurait pas misé nos pécules sur la photographie qui en sortirait, à l'automne, à l'orée d'un mois décembre qui voit ce FCVB-là, être leader, certes provisoirement parce que lundi soir Annecy peut encore reprendre les rênes du championnat en dominant Châteauroux, mais avec de vrais raisons de croire que le groupe du coach Hervé Della Maggiore, a de la suite dans ses idées. Car, si la manière, ce soir, à Armand-Chouffet, n'a pas été au rendez-vous, il a quand même fallu y mettre d'autres ingrédients pour empocher une quatrième victoire d'affilée, celle de l'abnégation de ceux qui savent souffrir, ensemble, c'est tout.

Dabasse, spécialiste en joaillerie caladoise…

Longtemps, on a cru que Villefranche porterait le fardeau de ne pas avoir réussi à se mettre à l'abri, après une entame des plus emballantes que le but splendide de Dabasse – même à FIFA, nos gones n'en mettront jamais de semblables, il faut le reconnaître – avait quelque peu magnifiée. Ce but, enfin plutôt ce bijou, avait été tricoté sous un mode opératoire qui commence à être une des signatures des attaques caladoises : ces phases de transition jouées à vive allure, ici la sortie de balle du défenseur Flégeau pour servir Khous enchaînant contrôle-course comme on ressert du Rhum arrangé à ses meilleurs amis, puis ce lien direct pour la volée de Dabasse qui avait eu le temps de préparer sa volée envoyée avec le coup de pouce de la transversale derrière la ligne de Riffi Mandanda (1-0, 15e). Pas de chichi ! C'est cadeau, emballé, c'est bien pesé !

De là, après cette prise d'avance délicieuse, qu'Elisor, dans la foulée aurait pu garnir davantage (16e), sans cadrer, Créteil a mis en place ce bloc bas contre lequel Villefranche éprouve, parfois tant de difficultés, lorsque, en amont la prise au large n'a pas été effective. Une récurrente litanie de jeu de possession, le FCVB finissant, ensuite, par buter sur le mur cristolien, dont Mandanda est resté un portier gagnant sur toute sa ligne, frustrant tour à tour Elisor (64e) puis Dabasse (71e).

Bouet, inspiré, comme souvent !

La peur a alors installé son transat dans la surface de Bouet, inspiré, comme souvent. Aidé par la transversale (75e) trouvée par Diarra, le gardien basque a éteint cette frappe d'Araujo avec classe (83e) avant d'être décisif à deux reprises encore (87e et 88e) devant les flèches cristoliennes dans une fin de match crispantes. Ce soir, le FCVB peut dire merci à son gardien, Jean-Christophe Bouet dont on avait relevé, dimanche dernier cette remarque : "une équipe qui ne prend pas beaucoup de buts est souvent dans le haut de tableau du National." Ce soir Villefranche, est tout en haut. C'est peut-être dans ce genre de rendez-vous, parfois arrachés avec suffisamment de cœur dans la besogne que s'ébauchent certains beaux destins. La suite, c'est vendredi à Châteauroux.

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 13 janvier 2022

Journal du13 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 30 décembre 2021

Journal du30 décembre 2021

Journal du 23 décembre 2021

Journal du23 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?