AccueilSPORTSFootballFootball/National-National 2 : le FCVB encore en attente, MDA à l'arrêt

Football/National-National 2 : le FCVB encore en attente, MDA à l'arrêt

Attendue depuis lundi soir et l'annonce d'Emmanuel Macron sur le prolongement du confinement jusqu'au 11 mai, la décision de la poursuite ou non des championnats amateurs par la fédération française de football est tombée en début d'après-midi avec l'arrêt définitive des poules de N2 et l'attente pour le National.
Football/National-National 2 : le FCVB encore en attente, MDA à l'arrêt
FRANCK CHAPOLARD - En National, si Dunkerque fait partie des potentiels élus pour l'accès à la Ligue 2, le FCVB et son milieu Taufflieb étaient toujours en course pour la place de barragiste, mi-mars...

SPORTSFootball Publié le ,

Les uns vont pouvoir ranger les tapis de gym et stopper les séries d'abdos à la maison, les autres vont devoir poursuivre leur entretien physique en solo encore des semaines et espérer retrouver les terrains avant l'été. Dans la crise sanitaire que traverse le pays liée au Covid-19, cette semaine a marqué un virage certain dans la suite à donner à la poursuite de la saison actuelle pour les footballeurs de la région qui évoluent au plus niveau national du foot amateur. Le communiqué de la FFF tant attendu par tous les clubs de N1 et N2-N3 est tombée cette après-midi. Le Comité Exécutif de la FFF a mis un terme à l'ensemble des compétitions de Ligue, District, Nationaux (N3-N2…) et gelé les classements au 13 mars au moment du confinement de la population. Ce qui signifie donc que Monts-d'Or-Anse, troisième de sa poule en N2 à trois points du leader Annecy ne grimpera pas à l'étage supérieur.

Une reprise mi-juin pour Villefranche ?

La décision la plus surprenante concerne le championnat de National. Beaucoup espéraient la même décision dans une logique similaire des situations des clubs amateurs. Mais la nature particulière de ce championnat, à mi-chemin entre le monde professionnel et le monde amateur, a obligé la fédération à prendre une autre décision liée à la reprise de la L1 et de la L2. Pour être bref, si ces deux championnats reprennent, la date de mi-juin est avancée, cela concernerait aussi le National où la place de barragiste (3ème) est un enjeu pris en compte dans la réflexion menée par la FFF qui "souhaite un traitement harmonisé du haut niveau du foot féminin et masculin…" Les Caladois, septièmes à cinq longueurs de Boulogne, actuel troisième, auraient donc encore neuf journées pour revenir dans le coup d'une possible place de barragiste. Une réalité qui reste, aujourd'hui une hypothèse parmi tant d'autres. En tout cas, l'équipe d'Alain Pochat va devoir encore conjuguer au quotidien de ses préoccupations le verbe "attendre". A l'instar de tout un pays à l'arrêt.

Ralph Neplaz

Correspondant local de presse

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?