AccueilSPORTSFCVBFootball/National : le FCVB veut surfer sur la vague du succès

Football/National : le FCVB veut surfer sur la vague du succès

Une semaine après leur première victoire de la saison obtenue face à Tours, les Caladois vont tenter de confirmer à Rodez, une équipe en pleine bourre.
Football/National : le FCVB veut surfer sur la vague du succès
Franck CHAPOLARD

SPORTSFCVB Publié le ,

Un vrai poids en moins. En s'offrant un premier succès face à Tours, le FCVB s'est offert une semaine tranquille, où les éternelles questions liées au déblocage du compteur de victoire ont été rangées aux oubliettes. Et rien que ça, ça a dû faire beaucoup de bien aux hommes d'Alain Pochat.

"Forcément, ça a mis du baume au cœur à tout le monde, explique le coach caladois. Et surtout, ça valide notre début de saison. Jusque là, on avait fait des matchs consistants où on n'avait pas été récompensés. Et même si on a vu nos vieux démons réapparaître en deuxième mi-temps, la victoire était quand même largement méritée."

Surtout que vendredi, les Caladois ont, pendant près d'une mi-temps, complètement étouffé des Tourangeaux dépassés. "Déborder comme ça une équipe qui descend de Ligue 2 et qui a un des plus gros budgets du championnat, ça n'est pas rien. Et on s'est créé des occasions dans le jeu, pas uniquement sur des coups de pied arrêtés ou des coups de dés."

L'autre élément notable du match, c'est aussi la faculté d'adaptation du FCVB. Comme en témoigne la cascade d'absences qui n'a pas perturbé les Caladois. "Je sais que j'ai un groupe qui a le niveau. Et ceux qui sont rentrés (NDLR : Loïc Abenzoar, Samy Belkorchia, Antoine Philippon) ont fait le métier."

Rodez, un adversaire en pleine bourre

Si le moral est de nouveau dans le vert en Calade, les hommes d'Alain Pochat n'abordent pourtant pas la prochaine rencontre à Rodez avec un optimisme surjoué. "On va rencontrer une équipe en pleine bourre puisqu'ils restent sur quatre victoires consécutives." Méfiance alors, et ce dès la première minute. "On a vu sur les dernières journées que Rodez démarrait ses matchs très fort, avec parfois pas mal de réussite. Et une fois qu'ils sont devant, ils défendent bloc bas, très regroupés et ne lâchent rien."

La bonne idée serait donc de ne pas concéder l'ouverture du score sous peine de se cogner à un mur ensuite. Ce qui ne veut pas dire que les Caladois iront dans l'Aveyron pour mettre le bus devant la cage d'Antoine Philippon, qui devrait à nouveau garder les buts du FCVB vendredi (lire plus bas). "On ne fait pas cinq heures de trajet pour jouer le match nul. Ça n'est pas ma philosophie."

Alors pour gagner, le coach caladois comptera sur des éléments offensifs à la confiance retrouvée depuis deux matchs. "C'est vrai que ça a bien fonctionné face à Tours avec Christian (Toko) et Yann (Bénedick) sur les côtés et Brighton dans l'axe." Un Labeau qui sera pourtant suspendu après son exclusion vendredi dernier. "C'est embêtant puisqu'il était en forme mais j'ai quand même quelques solutions pour le remplacer avec John (Mambu) par exemple."

Aurélien Pagerie (aponévrose), Maxime Jasse (suspendu), Paco Borgniet (papa depuis quelques jours), Nico Burel (nerf sciatique) et Arnold Lemb (en phase de récupération) seront également absents face à Rodez. "Mais on récupère Oumar Gonzalez. Ça nous fait une solution supplémentaire derrière ou même au milieu de terrain." Maxime Blanc et Tom Perraccino font également leur apparition dans le groupe. "Peu importe les joueurs sur la feuille de match, ce qu'il nous faut surtout c'est une série de victoires." Histoire d'enfin accrocher le bon wagon...

Tony FONTENEAU

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?