Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Football/National : le FCVB va devoir attendre encore un peu…

le - - FCVB

Football/National : le FCVB va devoir attendre encore un peu…
FRANCK CHAPOLARD - Du répit. Juste avant la mi-temps, Lemb, Bénédick, Ndiaye, Jasse et Gonzalez soufflent un peu. Le FCVB mène 1-0 mais sera rejoint en seconde période.

Tenus en échec par Drancy, le dernier du championnat (1-1), les Caladois, à quatre journée de la fin de la saison, ont reporté à plus tard, leur validation définitive du maintien en National.

Vendredi 12 avril, 30ème journée de National. A Villefranche, au stade Armand Chouffet, FC Villefranche-Beaujolais et JA Drancy font match nul 1-1 (1-0). Arbitre M. Floris Aubin. Environ 1000 spectateurs. Avertissements : Coulibaly (5ème, Imamo (25e), Cabaton (43e), Camara (55e), Khous (82e) à Drancy; Jasse (2ème) à Villefranche; Buts :Ekani (csc, 45e) pour le FCVB; Banvo Amon (75e) pour Drancy. Composition du FCVB : Sauvage, Benedick (Mambu, 46e), Gonzalez, Jasse (Ertel, 68e), Belkorchia, Martin, Burel, Ndiaye, M'Madi, Labeau (Perracino, 89e), Lemb. Entraîneur : Alain Pochat.

Il y a des soirs où rien ne va. Des soirs sans solutions pour battre un adversaire, Drancy, connu pour sa propension à faire déjouer ses hôtes. Villefranche a vécu cela, ce vendredi à Chouffet, où le partage des points, le seizième de la saison, n'a pas pour autant assombri son projet de maintien.

LE MATCH

Marcher sans une partie de ses forces vives comporte toujours une part d'incertitudes qui, parfois, annoncent une prestation peut-être inaboutie, peut-être moins cohérente qu'à l'ordinaire. Si la semaine dernière, Villefranche a globalement été à son affaire à Bourg dans un derby (1-1) terminé à dix, il en a été tout autrement ce vendredi face au dernier du National, sans son meilleur défenseur central Lacour et son maître à penser au milieu, Sergio, tous deux suspendus, même si encore le nul est venu remplir la corbeille du point pris à défaut davantage.

Mais on a tant souligné, cette saison, la constance dans l'expression collective du FCVB, quand bien même victoire il n'y avait pas, que l'instant où peu de choses ont fonctionné, arrive, la sensation d'avoir loupé une belle occasion de vivre quatre dernières journées paisibles, domine. Prévenir ne suffit pas tout le temps. Drancy, comme annoncé, était cet adversaire qui ne faciliterait nullement la vie du FCVB, encore un peu plus à domicile. Les Parisiens dans un schéma de jeu assez classique quand on a si peu d'armes offensives réelles, avec une ligne défensive très resserrée et assez basse, ont construit leur petit point avec beaucoup de patience, énormément de ruse surtout – cinq avertissements récoltés – en attendant leur heure comme on guette la pluie en Ardèche, l'été. Et parfois elle arrive.

Il aura fallu un instant d'inattentions répétées pour voir Drancy égaliser sur une demi-occasion construite par deux entrants, ce centre de Gomel pour la déviation de Banvo Amon trompant Sauvage au premier poteau (1-1, 75e). Jusqu'ici sans liant et avec beaucoup de déchets techniques dans leurs transmissions, les Caladois eurent ensuite, dans le dernier quart d'heure des balles du 2-1 (Mambu, M'Madi et plus encore Belkorchia), sans toucher la cible. Pour en arriver à ce constat frustrant, il avait fallu beaucoup souffrir dans les duels et vivre frileusement au cours d'une première période sans rythme, avec dans les deux camps, cette curieuse façon de laisser des espaces entre les lignes.

Si Drancy manquait souvent de densité et d'impact dans ses transmissions, Villefranche avait, peu à peu, tenté d'installer son jeu, avec souvent les incursions de Benedick à droite ou dans l'axe et le travail d'usure de Lemb devant. Si la frappe de M'Madi sur une remontée de Benedick, plein axe, s'achevait dans les bras de Desprez (23e), il y avait le début d'une idée collective à maintenir. C'est ce que la tentative de Labeau, en angle fermé cherchant à tromper Desprez, après une nouvelle percussion de M'Madi (25e), insinuait. Avec insistance même, lorsque ce même Labeau perdait son duel avec Desprez (28e) après un bon travail de Lemb. Pourtant, l'ancien caladois, Bando, au centre tir à deux doigts de trouver la lucarne de Sauvage (36e) indiquait combien Drancy avait de répondant.

Mais les intentions beaujolaises, à défaut d'être limpides, avaient au moins le mérite d'être un peu moins brouillonnes, un peu plus précises. On n'écrira pas que c'était le mérite qui fit de Lemb une bonne rampe de lancement pour M'Madi qui avait senti la course de Ndiaye avec l'aide d'Ekani prolongeant dans ses buts le ballon (1-0, 45e). C'était une ouverture du score heureuse. Mais on ne mégote pas sur le bonheur quand il se présente. On le prend. Et c'est tout. Enfin, là, cela n'aura pas suffi, malgré la frappe de Ndiaye (48e) repoussée par Desprez, qui avait tout fait avec classe dans la préparation : crochet, conduite et prise de décision aux 25 mètres. C'était une balle du 2-0, comme il eut plus loin des balles du 2-1. Alors, en attendant d'aller à Laval, vendredi prochain, chez un cador qui veut voir la Ligue 2, il va falloir attendre encore un peu pour le FCVB, dans la quête d'un maintien définitif.

LE JOUEUR

On aura beau chercher aux quatre coins du terrain, il n'y a pas eu matière à sortir un joueur d'un ensemble caladois sans couleurs vives ce soir. Alors, il reste à lire ceux qui ont été aux fourneaux pour obtenir ce point, le 40ème de la saison. M'Madi a apporté du danger quand il avait le ballon, souvent. Ndiaye a été le milieu le plus influent, pas seulement sur le but du 1-0. Et enfin, le capitaine Jasse, a joué juste dans l'axe derrière, en ayant réussi à surmonter le handicap d'un carton jaune pris dès le premier duel, en début de match. Le métier, sans doute.

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse




Ralph NEPLAZ
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer