Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Football/National : le FCVB s'étalonne face à Toulouse

le - - FCVB

Football/National : le FCVB s'étalonne face à Toulouse
R.N - L'ancien attaquant de MDA, Christian Toko à la lutte avec le toulousain Gradel s'est beaucoup démené devant.

Pour son premier match amical de la phase de préparation, le FC Villefranche-Beaujolais, logiquement en rodage, s'est incliné 5-2 face au TFC (Ligue 1) à Saint-Paul-Lès-Dax.

Mardi 10 juillet. A La Plaine des Sports de Saint-Paul-Lès-Dax, match amical. Toulouse FC bat FC Villefranche-Beaujolais 5-2 (4-0). Arbitres : Monsieur Cédric Dos Santos, assisté de Messieurs Saint Cricq et Gerbaud. Buteurs : Max-Alain Gradel (2'), Aaron Leya Iseka (14' sp et 20'), Quentin Boisgard (28'), Corentin Jean (51') pour le TFC, Arnold Lemb (81' et 90') pour le FCVB.

FCVB en première période : Philippon (puis Michelizzi, 30'), Martin, Belkorchia, Abenzoar, Lacour, Burel, M'Madi, Blanc, Borgniet, Toko, Jouffreau. Entraîneur : Alain Pochat. FCVB en seconde période : Sauvage, Perracino, Pagery, Gonzalez, Camelo, Ertel, Jasse, Kaabouni, Lemb, Mambu, Cautres.

TFC en première période : Marc Vidal - Kelvin Amian, Christopher Jullien, Loïc Bessile, Issiaga Sylla - Ibrahim Sangaré, Yann Bodiger, John Bostock - Quentin Boisgard, Max-Alain Gradel (c), Aaron leya Iseka. Entraîneur : Alain Casanova. TFC en seconde période : Mauro Goicoechea - Clément Michelin, Steven Fortes, Jean-Clair Todibo, Moussa Diarra - Yannick Cahuzac (c) (puis Jessy Pi, 74'), Alexis Blin, Yaya Sanogo (puis Seïti Touré, 74') - Corentin Jean (puis Nathan Ngoumou, 74'), Derick Oseï Yaw, Andy Delort.

Il ne fallait pas s'attendre à voir une équipe du FCVB étaler déjà ce qui pourrait être encore une fois sa marque de fabrique cette saison en National, à savoir ce jeu rapide vers l'avant, avec une constante : la justesse technique dans les mouvements et les déplacements. Parce que ça se travaille et que pour ce premier match amical, Alain Pochat avait choisi un adversaire de Ligue 1 plus avancé dans sa préparation. Il avait vite résumé les attentes de ce test XXL pour son équipe promue en National ainsi : "C'est bien de s'étalonner face à ce qui fait de mieux. L'idée c'est de peaufiner les réglages avec du temps de jeu pour tout le monde pour travailler et ne pas être ridicule. La finalité de notre phase de préparation n'est pas ce match-là." Effectivement. Mais il y a déjà l'ébauche de ce que sera l'état d'esprit de cette équipe caladoise en National, cette saison.

Le match

Une première demi-heure comme un cauchemar pour la défense du FCVB et son portier Antoine Philippon. Quatre buts en trente minutes. Il n'y a pas pire entame, même en amical. Tout est allé tellement vite que les Caladois ont vite lu la réalité du jour : Toulouse était en avance sur tout. Dès la deuxième minute, le coup-franc de Gradel consécutif à une première situation chaude aux abords de la surface beaujolaise, donnait le rythme de ce qui serait une démonstration de puissance toulousaine dans tous les domaines (1-0, 2ème). Gênés dans la relance, pressés au milieu constamment par des toulousains plus en jambes, les joueurs de Pochat se feraient ensuite piéger par la vitesse d'Aaron Leya Iseka (14ème sp, malgré le sauvetage de Belkorchia et 20ème), le score gonflant à 3-0 par l'entremise d'un réalisme évident des hommes d'Alain Casanova que le but du 4-0, signé Quentin Boisgard (28ème) allait compléter. De là, le FCVB commença à trouver un peu plus d'espace et se signalait par les tentatives de son attaquant Toko ou de son meneur Blanc sans pour autant menacer Vidal, le gardien toulousain. Il y aura plus de liens dans l'équipe caladoise en terme de coordination et de déplacement, surtout offensivement, en seconde période symbolisée par le doublé de Lemb (81ème et 90ème) et après le dernier but toulousain de but Jean (51ème). C'est aussi le signe d'une équipe qui ne renonce pas. Un viatique pour survivre en National.

Les joueurs

Ce n'est pas sur cette première sortie que les nouveaux venus au FCVB ont montré l'étendue de leur potentiel. Car le contexte, l'adversaire, tout était rude pour tout le monde. Alors, on a relevé quelques signes encourageants. Collectivement, personne n'a courbé l'échine. Comme prévu Pochat donné du temps à tous les joueurs conviés au stage d'Hossegor sauf Benedick touché à la cheville et ménagé par précaution. Dans les buts, Sauvage est entré dans la meilleure période caladoise, après le repos. Il a déjà démontré deux qualités : le sens du commandement et une relance rapide qui sont des atouts. Défensivement, Martin et Pagery ont du caractère à revendre tandis que l'ancien messin Gonzalez diffuse déjà une manière de leadership dans l'axe qui peut dessiner un repère de plus dans ce secteur. On a aussi noté la mentalité d'un Cautres, arrivé l'hiver dernier et blessé ensuite. Il sera aussi à suivre, dans les couloirs. Au milieu, Burel et surtout Borgniet annoncent un sens du combat bien utile en National. Enfin en attaque, Toko a su prendre l'espace et l'on devine un début de complicité avec le meneur Blanc qui est tout sauf une surprise. A l'essai, l'ancien attaquant de Bordeaux, Kaabouni, a beaucoup bougé et demandé le ballon. Pour tous les autres, les M'Madi, Mambu, Jasse ou le buteur Lemb, leur montée en puissance sera aussi un indicateur du degré de progression de cette équipe caladoise.

Ralph Neplaz

Correspondant local de presse




Ralph NEPLAZ
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer