AccueilSPORTSFCVBFootball/National : Le FCVB cale à Avranches

Football/National : Le FCVB cale à Avranches

Battus en Basse-Normandie (2-1), les Caladois n'ont pas réussi à enchaîner après leur première victoire de la saison face à Paris 13 Atlético la semaine dernière à Armand-Chouffet.
Entré dans la dernière demi-heure de jeu, Bourouis Belle, ici face à Paris XIII, est passé à deux doigts de l'égalisation.
Archives FRANCK CHAPOLARD - Entré dans la dernière demi-heure de jeu, Bourouis Belle, ici face à Paris XIII, est passé à deux doigts de l'égalisation.

SPORTSFCVB Publié le , RALPH NEPLAZ

Vendredi 2 septembre, 4ème journée de National, à Avranches au stade René Fenouillère, US Avranches MSM bat FC Villefranche-Beaujolais 2-1 (0-1). Buts : Ba (44e sp) pour Villefranche ; Boussaïd (46e, 57e) pour Avranches. Arbitre M. Gabriel Henry. Avertissements : Beuve (44e), Kerouedan (53e) à Avranches; Da Silva (18e), Sergio (53e) à Villefranche. Composition du FCVB : Bouet – Nirlo, Flegeau (Abanda, 69e), Da Silva– Bonenfant (Dos Santos, 61e), Taufflieb, Sergio (capitaine), Blanc, Badji (Obissa, 74e) – Ba, M'Buyi (Bourouis Belle, 61e). Entraîneur : Hervé Della Maggiore.

Il aura suffi de peu pour noyer la possibilité d'un premier succès à l'extérieur, à l'actif du FCVB. Onze petites minutes, exactement. Un seul homme a mis à mal le plan presque parfait que Villefranche avait réussi à dessiner en première période : Mehdi Boussaïd, l'attaquant de l'US Avranches, au toucher de balle de félin et à la vista incontestable qui peuvent lui offrir, à 26 ans, une lumière inattendue en National cette saison, s'il maintient ce type de prestation. Le numéro 18 d'Avranches, a donné raison à son coach Damien Ott de lui offrir la responsabilité offensive de son équipe, en inscrivant un doublé (46e et 57e), qui a délité, soudainement, toute la confiance que les Caladois avaient ébauchée avec ce pénalty transformé par son avant-centre, Idrissa Ba piégeant Mendy en un duel serré, ce dernier ceinturant l'ancien buteur de Borgo dans la surface (0-1, 44e).Un vrai retournement de situation, comme il en arrive quand on bonifie ses temps forts. Avranches, plus saignant en seconde période, a remporté une victoire, sa troisième en quatre journées, qui lui offre le privilège d'être co-leader du National avec Dunkerque, en cet été finissant. L'odeur prégnant d'un très bon début de saison. Villefranche, n'est vraiment pas passé loin, en regard de sa première période, d'une bonne opération. Du moins, c'est ce qu'a traduit sa domination, à cet instant du match, tout en sûreté défensive et en projections comme des coups de griffes.

Beuve, la muraille d'Avranches

Longtemps donc, le FCVB a été à l'initiative, avant la pause, mais avait, en face, l'un des meilleurs gardiens du championnat, cet été, Anthony Beuve. Ce dernier, décisif, il l'a été, constamment. Heureux d'abord, sur une tête de Ba consécutive à une belle combinaison précoce du duo M'Byi-Sergio (5e). Du pied droit, aérien, sur une tête de M'Buyi qui avait su être juste dans le timing du centre de Bonenfant (31e). La grosse opportunité de Sacko devant Bouet, à la parade, lui aura offert un peu de répit (35e). Mais c'est surtout en repoussant un retourné de Ba sur sa barre, à la suite d'un corner de Sergio que M'Buyi avait bien rabattu de la tête, avec un sauvetage normand sur la ligne, que le portier d'Avranches a semblé être en état de grâce (41e). Enfin, dans un finish entièrement caladois où l'entrant Bourouis Belle – dans les arrêts de jeu – Beuve a encore été infranchissable avec en sus une certaine baraka : ce ballon non cadré de Blanc profitant d'un cadeau de la défense adverse (58e), cette tête de Nirlo sauvé in-extrémis (67e), cette volée de Blanc (85e), contrée de Blanc par une main (?) d'Avranches… Reste aux Caladois la nécessité de se reprendre, la semaine prochaine à Armand-Chouffet en réception de Martigues, l'autre promu du championnat, pour faire la (bonne) bascule dans la bonne moitié d'un tableau où les points égarés en route ne devront pas s'entasser trop longtemps dans les bagages des nombreuses formations en quête de maintien. Rien ne sera aisé cette saison. Pour personne.

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

Journal du 01 septembre 2022

Journal du01 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?