AccueilSPORTSFCVBFootball/National : le FCVB a enfin retrouvé le chemin du succès !

Football/National : le FCVB a enfin retrouvé le chemin du succès !

Le promu caladois a réussi à chasser les nuages du doute pour glaner sa première victoire (2-1) de la saison en réception de Tours dans une rencontre au scénario encore un peu fou. Une constante. Cette fois-ci favorable.
Football/National : le FCVB a enfin retrouvé le chemin du succès !
Franck CHAPOLARD - Les Caladois, le capitaine Jasse qui rejoint Belkorchia, Sergio, M'Madi, Toko et le buteur Labeau, ont enfin livré une prestation sans amertume finale.

SPORTSFCVB Publié le ,

Vendredi 28 septembre, 9ème journée de National. A Villefranche, au Stade Armand Chouffet, le FC Villefranche-Beaujolais Bat le Tours FC 2-1 (2-0). Environ 1200 spectateurs. Arbitre : M. Guillaume Paradis. Exclusions de Abdallah (58e) à Tours, Labeau (69e) à Villefranche. Buts : Toko (9e) et Labeau (39e) pour le FCVB, Fabre (47e) pour Tours. Composition du FCVB : Philippon, Martin, Abenzoar, Lacour, Belkorchia, Jasse, Sergio (Burel, 86e), Toko (Mambu, 75e), Benedick, , Labeau, M'Madi (Ertel, 82e). Entraîneur : Alain Pochat.

La récompense de toutes leurs heures passées à ressasser ces rencontres aux bons contenus mais qui ne paient pas, est enfin arrivée. Le FCVB a signé ce soir face à Tours (2-1) son premier succès de la saison, avec un supplément de solidarité à son identité de jeu. Voilà la case "victoire" désormais activée. Un bol d'air bienvenue, à l'aube d'un automne espéré fructueux.

Le match

Cette équipe-là ne sait pas faire les choses à moitié. Le FCVB a encore livré une prestation pleine de cette générosité qui lui a jusqu'ici joué tant de mauvais tours, notamment dans le dernier quart d'heure. Cette fois-ci la maison caladoise n'a rien cédé. Elle a tenu, dans la douleur certes, après avoir été brillant en première période et ficelé un avantage de 2-0 qui laissait songer à la meilleure des conclusions. Mais ce fut encore une épreuve que cette belle première période ne laissait pas deviner. Le premier but de Toko (1-0, 9e), était une manière de signature de l'ancien chasselois, en enroulant son ballon façon 'Thierry Henry" dans le petit filet opposé du gardien Elana. Le second but de Labeau, après un appuis idéal de Sergio dans la surface avait la même saveur (2-0, 39e).

Mais le basculement vers la peur, en seconde période, la plus dense au niveau du scénario, a débuté dès le retour des vestiaires, cet instant où souvent les petites étourderies accouchent de grosses frayeurs. Ainsi, sur un ballon perdu au milieu et apparemment anodin, Sergio ne pouvait empêcher Fabre de tenter un lob lointain sur Philippon trop avancé (2-1, 47e). Voilà comment le FCVB a ensuite marché sur un fil, sans chuter, en tremblant beaucoup, longtemps. Pourtant, l'exclusion du défenseur Abdallah, le meilleur défenseur tourangeau (58e), avait dessiné quelque chose comme un bon destin.

Mais cela ne dura pas. Malgré la tête décroisée de M'Madi sur un centre de Bénédick (61e)Villefranche a souffert et a terminé aussi à dix, à la suite du second carton jaune écopé par Labeau sur un tacle qui disait un peu trop de son envie de ne rien céder, même sur des ballons si loin de son but (69e). Mais avec huit joueurs de l'équipe sur le terrain qui avait arraché la montée en National en mai dernier, le FCVB a tenu bon pour signer un premier succès à cet échelon. Au bout de neuf journées. Il n'est jamais trop tard pour débarrasser son horizon des nuages pesants des points perdus.

Le joueur

C'est toujours devant que s'écrivent le basculement des saisons, quand les buteurs s'éveillent. Et dans le sillage d'un très bon Toko auteur de son second but en quinze jours, son compère Brighton Labeau a été cet avant-centre qui aura su prendre constamment de vitesse les défenseurs tourangeaux. Il a été dans tous les bons coups du FCVB, au cœur de la surface adverse et causé mille soucis à toute la défense de Tours.

Son but (39e), est un modèle de précision et de relâchement dans la surface. Il est celui qui a permis de construire le succès caladois en première période, à 2-0. Et son exclusion (69e), sur un second avertissement vient ternir une partie remplie de promesses. Son absence à Rodez, la semaine prochaine, viendra couper un bel élan, amorcé depuis quelques journées, déjà.

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?