AccueilSPORTSFCVBFootball/National : le FCVB à Dunkerque pour stopper la spirale négative

Football/National : le FCVB à Dunkerque pour stopper la spirale négative

Les Caladois (7e), défaits deux fois en quinze jours par Toulon et Bourg, veulent reprendre leur marche en avant dans le Nord chez le dauphin de Pau.
Football/National : le FCVB à Dunkerque pour stopper la spirale négative
Franck CHAPOLARD

SPORTSFCVB Publié le ,

Tout entraîneur sait que les séries ont une fin. Alain Pochat mieux que personne. Alors forcément, son escouade a beau n'avoir gagné aucun match en février, le technicien basque du FCVB reste optimiste. "Dans ce genre de situation, il faut savoir rebondir. Rien n'est irrévocable. Et même si on est dans le dur, il y a toujours 30 points à prendre. Tout reste à faire dans ce championnat de dingue."

La seconde défaite consécutive concédée à domicile face à Bourg n'a pas non plus entamé le moral du coach caladois. "On n'a pas beaucoup été mis en danger par cette équipe. Et au final, ça s'est surtout joué sur des erreurs individuelles qui nous coûtent la rencontre."

Alain Pochat a d'ailleurs vu du positif dans ce derby fermé et âpre. "On s'est créé des occasions. Même à 9, on les a mis en danger. Le soucis c'est qu'on pèse quand même moins offensivement avec les absences."

Robinet de retour, Dadoune out

Vendredi à Dunkerque, le coach du FCVB misera donc beaucoup sur le retour de son goleador, Thomas Robinet. "Mais le souci c'est qu'on devra faire sans Ottman (NDLR : Dadoune) qui s'est pris un très gros coup de coude par Nirlo et a la pommette fracturée." Ajoutez à ça les suspensions de Jasse, Blekorchia et Guilavogui et la blessure de Flegeau et vous obtiendrez un groupe caladois encore loin d'être au complet.

Mais là encore, Alain Pochat préfère adopter la méthode Coué. "Toutes les équipes ont leur lot de problèmes. Même Dunkerque, qui vient de perdre deux matchs sur trois. De toute façon, on va là bas pour gagner."

Pourtant, le Basque le sait, ça ne sera pas simple. "Chez eux, c'est toujours dur. Ils ne vont rien lâcher. C'est dans l'ADN de ce club. Le combat, la générosité, ils savent ce que c'est."

Alain Pochat se méfie surtout du secteur offensif des Nordistes. "Entre Bosca, Bizet, Bayo ou Boudaud qui reviendra de suspension, ça va être du lourd. Après, derrière ils sont plus fragiles en ce moment. Comme nous." Un duel de bêtes blessées.

T.F.

Le groupe caladois : Sauvage, Fisher, Martin, Cabaton, Renaut, Agounon, François, N'Diaye, Ertel, Sergio, Taufflieb, Blanc, Labhiri, Benedick, Robinet, Ly.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?