AccueilSPORTSFCVBFootball/National : La très belle affaire du FCVB

Football/National : La très belle affaire du FCVB

Solides à Bastia-Borgo, les Caladois, sur leur lancée d'une riche semaine, ont signé leur première victoire à l'extérieur (2-3), confirmant leur rétablissement en championnat.
A Borgo, les buts de M'Buyi et Sergio – ici face à Bourg en septembre dernier - ont donné un avantage conséquent au FCVB pour ramener la première victoire à l'extérieur de la saison.
FRANCK CHAPOLARD - A Borgo, les buts de M'Buyi et Sergio – ici face à Bourg en septembre dernier - ont donné un avantage conséquent au FCVB pour ramener la première victoire à l'extérieur de la saison.

SPORTSFCVB Publié le , Patriote REDACTION

Vendredi 11 novembre, 12ème journée de National. A Borgo, au Complexe Paul Natali, FC Villefranche-Beaujolais bat FC Bastia-Borgo 3-2 (2-1). Buts : Sangaré (27e, sp), Diarra (87e) pour Bastia-Borgo; Sergio (6e), M'Buyi (18e), Nourouis-Belle (82e) pour Villefranche. Arbitre M. Edgar Barenton. Avertissements : Nirlo (43e), Obissa (54e), Dhib (90e) à Villefranche; Zahibo (59e) à Borgo. Composition du FCVB : Composition du FCVB : : Bouet – Renaut (cap), Obissa, Da Silva (Taufflieb, 59e) – Dos Santos (Dhib, 85e), Nirlo, Sergio, Blanc, Flegeau – Ba, M'Buyi (Bourouis-Belle, 73e). Entraîneur : Hervé Della Maggiore.

C'est le genre de semaine qui donne une autre tournure à la saison d'une équipe et qui en dit long sur les espoirs des uns et des autres, dans ce championnat, comme si les vents contraires n'étaient que de passage. En cinq jours, le FCVB est passé de relégable, à candidat au podium, revenant à trois points du second, Versailles, en ayant dominé Nancy, lundi soir (2-0) puis Borgo ce soir (2-3). Et surtout, les Caladois se sont débarrassés d'une anomalie qui commençaient à les enquiquiner un peu, san forcément le crier sur tous les toits, cette incapacité à vaincre loin du Beaujolais, dans ce National si dense. Il aura donc fallu 12 journées pour les voir s'imposer à l'extérieur, avec en sus une manière de procéder – laisser l'adversaire venir en l'aspirant pour mieux le contrer – qui ajoute une arme supplémentaire, moins prévisible, au jeu des hommes de Della Maggiore. Comment s'est confectionné ce succès en terre corse, à Borgo, une équipe d'un bas de tableau aux positions non encore figées ? En deux actes où tour à tour, Villefranche a géré son avance, à sa main, profitant des béances, côté droit, de la défense bastiaise pour tuer toute forme de suspense, d'entrée de jeu ou presque avant de voir venir la suite, avec une certaine dose de métier…

Une entame de feu

On rembobine. Première action, premier but. Efficacité maximale : ce centre de M'Buyi pour l'extension pied droit de Sergio, près de la ligne de but (0-1, 6e), le numéro 20 du FCVB signant sa 4ème réalisation de la saison. Entame de feu donc. Cette demi-volée de Blanc que Barbet, le portier corse, repousse difficilement vient le confirmer (8e) tandis que Sangaré, en profondeur, prenant de vitesse le duo Obissa-Renaut, voit sa frappe repoussée par Bouet, vite à terre (13e). Après un début de match timoré, Borgo s'enhardit un peu mais clairement, la qualité technique des Caladois offre bien plus de garanties, dans une verticalité qui fait presque mal à chaque fois. M'Buyi, sur un gros travail de Ba dans la surface corse, double la mise, en une simplicité effarante, (0-2, 18e). On se dit alors que c'est un soir tranquille qui se présente aux Caladois lorsque l'attaquant corse le plus remuant, Sangaré use d'un altruisme inapproprié en cherchant à servir Duku au second poteau, dans les seize mètres caladois, empêchant Bastia de réduire la marque (22e). Il reste que c'est bien Villefranche, qui parvient à aspirer Borgo, pour placer les bonnes flèches, en contres. Pourtant, Sangaré, accroché dans la surface par Da Silva, démentira cette impression, momentanément, sur un pénalty qu'il convertissait lui-même pour réduire la marque (1-2, 27e), à l'approche de la première demi-heure de jeu.

Bouet évite le 2-2 !

Ce temps forts de Bastia se confirmerait, jusqu'à la pause. Le slalom de Duku sur un contre bastiais obligerait Bouet, à garder la main ferme (41e). D'un camp à l'autre, le duel deviendrait plus décousu, en seconde période, surtout que les Caladois, dans leur surface, afficheraient quelques fébrilités qui prouvent qu'il leur reste du taf à l'instant de défendre en reculant, la faute sur Duku, après une percussion de Koté. Penalty, occasionnant un pénalty tiré par Sangaré et détourné par Bouet, agile sur son côté gauche au prix d'une détente salvatrice (55e). Borgo, se brulerait les ailes d'avoir laissé passer cette chance du 2-2 ! Villefranche se préparait à prendre le large, alors. Le débordement de Blanc, pour la tête de Ba offrait à Barbet, sur sa ligne, la possibilité d'un arrêt de grande classe (65e). Une nouvelle tentative lointaine de Blanc, au-dessus du cadre (77e) indiquait que le break n'était pas si inespéré…

Bourouis-Belle, comme à la maison !

C'est alors que Bourouis-Belle, entré dix minutes plus tôt, sur les terres qu'il connaît si bien et devant les siens, convertissait la balle du KO dans la surface sur un décalage subtile de Blanc, Ba au départ de l'action et en relais, batailleur, ayant été l'architecte de cette opportunité concrétisée (1-3, 82e). Et puisque ce genre de victoire, à l'extérieur, se construit souvent sur un peu plus de solidarité, à la fin, pour se donner un peu plus de cran, la tête de Diarra, synonyme de réduction du score pour Borgo, n'aura pas ébranlé la sérénité caladoise (2-3, 87e). Voilà le FCVB dans de bien meilleurs draps, qu'il y a encore une semaine. Au 8ème rang du National.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?