Fermer la publicité

Football/National : le FCVB enchaîne face à Saint-Brieuc

le -

Football/National : le FCVB enchaîne face à Saint-Brieuc
Franck CHAPOLARD

Les Caladois poursuivent leur remontée au classement avec ce nouveau succès acquis au dépend de Saint-Brieuc.

15e au classement, Alain Pochat et ses hommes vont tenter de poursuivre la belle série à Cholet la semaine prochaine.

Et c'est fini! Les Caladois enchaînent une troisième victoire en trois matchs. Ça n'a pas été simple face à des Bretons joueurs mais le but rapide de Garita aura suffit pour l'emporter 1-0.

Les Caladois se rapprochent d'une troisième succès consécutif plus que précieux.

84e. Segbe, bien servi par Dauchy, tente en première intention. Mais le portier breton repousse.

74e. Dabasse, qui vient de rentrer, se distingue tout de suite. Mais sa frappe n'est pas assez enroulée et termine dans les bras du portier breton.

Les Caladois ont remis un peu le pied sur le ballon et les vagues bretonnes se font moins dangereuses.

60e. A noter qu'Injai a laissé sa place à Taufflieb.

58e. Oh la grosse opportunité pour les Briochins. Après un nouveau mouvement collectif d'école, Kyei voit sa reprise passer juste à côté.

Les Bretons ont le ballon depuis la reprise. Et Villefranche défend. Attention à ne pas trop reculer.

Le match reprend à Chouffet. Pour rappel, le FCVB mène 1-0.

C'est la mi temps à Chouffet. Le FCVB mène 1-0 après l'ouverture du score rapide de Garita. Mais rien n'est fait. En face, Saint-Brieuc sait se montrer dangereux et n'a pas dit son dernier mot.

Toujours autant de rythme dans cette rencontre. Les Costarmoricains se montrent souvent dangereux sur le côté gauche.

31e. Pour le moment, les Caladois ont fait le choix de laisser le ballon aux Bretons et de vite se projeter vers l'avant.

Saint-Brieuc offre une vraie opposition aux Caladois ce soir. Mais les hommes d'Alain Pochat ont aussi des opportunités pour alourdir le score.

C'est Arnold Garita qui a ouvert le score après une combinaison avec Segbe. Le troisième but en trois matchs pour l'attaquant camerounais.

Petit problème technique en ce début de match. Et il y a des choses à dire. Le FCV mène 1-0 face à Saint-Brieuc après un début de rencontre ultra animée.

Les réactions des entraîneurs

Alain Pochat (entraîneur du FCVB) : "Paradoxalement, c'est un match que l'on n'a pas maîtrisé de bout en bout mais au final que l'on a réussi à remporter face à la plus belle équipe du National qui produit du jeu. Ils ont un problème de finition comme on a pu l'avoir pendant une longue période, avec un buteur ils auraient pu revenir au score. On voulait les contrarier dès le premier quart-d'heure en les embêtant sur leurs premières relances. On s'est ajustés. Le fait d'ouvrir le score assez tôt nous a permis de mieux maîtriser les débats. On a eu des coups pour tuer le match. Il y avait de place pour ça. On a été en difficultés sur notre côté droit toute la première mi-temps. Il a fallu rectifier cela à la pause, c'était un peu chaud…Sur la seconde mi-temps, cela a été moins évident pour eux dans ce domaine. On s'est arcboutés sur ce résultat parce que l'on sait l'importance de maintenir une série pour avancer dans ce championnat avec un peu plus d'efficacité. Quand on a tout le groupe, il y a une qualité offensive que nous n'avions pas avant avec les retours d'Arnold (Garita), Désiré (Segbe) ou Adrian (Dabasse) quand il est rentré, ça amène du poids dans l'équipe, indéniablement. On est satisfait de prendre ces trois points pour bien redémarrer. Tout le monde attendait ça, voir comment on allait réagir à la reprise après avoir fini l'année sur deux victoires. Comme d'habitude, ce championnat sera serré jusqu'au bout. "

Maxime d'Ornano (entraîneur de Saint-Brieuc) : "On peut avoir des regrets sur ce que l'on a montré. L'entame a été bonne. On a été punis sur leur première occasion alors que nous avions eu une belle balle dès l'engament pour ouvrir le score. Comme eux n'ont pas fermé le jeu, on s'est rendus coup pour coup. On n'a pas réussi à marquer. C'était un contre-la-montre permanent pour essayer de revenir. Il nous a manqué de la justesse technique. On n'a pas assez pesé sur la seconde période pour les déstabiliser. En face, il y avait du métier. On a toujours cette volonté de gagner les matches, chez nous ou à l'extérieur. Notre bilan, il faut le reconnaître, à l'extérieur où on a pris que trois points, n'est pas suffisant. On en est tous conscients mais ça ne changera pas notre façon de jouer, il faut juste être plus efficace dans les zones de vérité."

Propos Recueillis par Ralph NEPLAZ




Tony FONTENEAU
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer