AccueilSPORTSFCVBFootball/National : focus sur le Red Star, l'adversaire du FCVB, ce mardi

Football/National : focus sur le Red Star, l'adversaire du FCVB, ce mardi

Les Audoniens, en visite à Armand-Chouffet ce mardi en match en retard de la 21e journée, vivent une saison marquée par leur formidable parcours en coupe de France (8e-de-finale), qui freine une partie de leur élan en championnat.
Football/National : focus sur le Red Star, l'adversaire du FCVB, ce mardi
DR - Le Red Star et sa célébration d'après-match quand victoire il y a, ici à Créteil le 13 mars (0-2). Une image que les Caladois voudront éviter à Chouffet.

SPORTSFCVB Publié le ,

Des épaules et du coffre. A Sète, le FCVB s'en est plutôt bien tiré (0-2), face à une équipe à la densité athlétique affirmée. Rebelotte ce mardi à la maison pour la venue du Red Star ? L'affaire ne parait pas si simple. Parce que si les Audoniens ont des arguments à faire-valoir sur cette même question du défi physique, ils ont bien d'autres choses en magasin, qui disent leur solidité pour occuper la quatrième place du National, à un point de Cholet l'actuel barragiste, avec deux matches en moins. Cela synthétise le poids de ces rendez-vous à honorer, pour, en cas de succès, voir le groupe du coach Vincent Bordot, occuper le premier rang de la meute des équipes visant cette troisième place du championnat puisque Quevilly et Bastia, à moins d'un déluge, composteront les deux tickets synonymes de Ligue 2.

Où en sont les joueurs de Seine-Saint-Denis ? "On est encore là!" pourraient rapper les partenaires du capitaine et défenseur Edouard Daillet, en dédicace au groupe NTM, pour évoquer leur parcours formidable en coupe de France où les attend un succulent huitième-de-finale, le 8 avril dans leur mythique stade Bauer, face à l'Olympique Lyonnais. Autant l'écrire : c'est le match d'une vie pour beaucoup d'entre-eux. En être ou pas ? Telle est la question qui doit trotter dans toutes les têtes, quand il s'agit de retrouver le quotidien du National, avec forcément un peu plus de retenue, peut-être. Cela ne se dit pas en ces termes, évidemment. Il reste que le Red Star, défait vendredi à Avranches (1-0) n'a pas gagné en championnat depuis trois journées, ce qui ne lui est pas arrivé si souvent cette saison.

La force des excentrés

L'équipe de Vincent Bordot, battu à l'aller par Villefranche (0-2, buts de Garita et Injai), est vraiment bien outillée dans toutes les lignes, notamment au milieu où le colosse Cheikh Ndoye prouve qu'à 34 ans, son passé angevin n'est pas qu'un souvenir. On ne déroulera pas le CV du milieu Sénégalais mais avec cinq buts à son actif en National cette saison, son activité et sa propension à chasser haut l'adversaire, sont des atouts du jeu audonien. A Avranches, dans un schéma (4-1-4-1), propice à bien occuper la largeur du terrain, le Red Star s'est de nouveau appuyé sur la force de ses excentrés dont la révélation de la saison, Damien Durand à gauche, huit buts dans sa besace. Dans ce registre, Gomel ou l'ancien espoir de l'OL Dzabana, dévorent aussi les espaces, avec avidité, souvent.

C'est de cette façon que ce Red Star a sorti de la coupe de France le RC Lens - pas la plus moche des équipes de Ligue 1 quand même ! –, deux des trois réalisations (3-2 en 16es) étant ébauchées sur les côtés, avec justesse. Tout n'est cependant pas parfait. Sur les coups pieds défensifs concédés par les parisiens, la sérénité n'est pas toujours constante. Mais cela n'est pas non plus une épine permanente, pour la quatrième défense du championnat.

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?