Fermer la publicité

Football/National : focus sur Le Mans FC, l'adversaire du FCVB, ce vendredi

le - - FCVB

Football/National : focus sur Le Mans FC, l'adversaire du FCVB, ce vendredi
facebook Le Mans FC - Pour son retour en National, le Mans a enregistré quatre succès à domicile depuis le début de la saison.

Après un début de saison rempli de frustration, le temps de digérer la descente de Ligue 2 sans doute, le club phare du football sarthois est un candidat crédible au podium.

Vendredi dernier, à Armand-Chouffet, après le nul du FCVB face au dernier Boulogne (1-1), sans que vraiment cela nous saute aux yeux, on a relevé dans l'analyse du nouveau coach caladois Hervé Della Maggiore, l'idée d'une bascule de la saison : "On arrive dans le money time et il y a très peu d'écart entre toutes les équipes, forcément il faut être très pragmatique dans ces cas-là, prendre des points", a résumé l'ancien coach de Bourg et Ajaccio, deux clubs dont l'expérience de la Ligue 2 a été une épreuve permanente. On s'est alors dit que tous ceux qui ont connu ces instants où tout devient presque décisif, où chaque point pris fera peut-être la différence, savent ce que représente la période actuelle, si l'on veut éviter les larmes d'un printemps sans récompense.

Voici venus ces matches sans filet parce qu'à chaque chute désormais, le ou les concurrents vont se frotter les mains et scruter les journées d'après avec une calculette. Le Mans, le futur hôte du FCVB, entre dans ce cadre-là, en étant quatrième avec le même nombre de points qu'Orléans, autre relégué de L2 et aujourd'hui troisième du National. Bien-sûr il faut tenir compte du calendrier un poil plus favorable au Red Star - 5ème, trois matches en retard et un point à combler sur ce duo – mais ainsi dessinée, la perspective de retrouver l'ancienne D2 française dans quelques mois est évidemment dans les cordes du Mans. Mais il va falloir épouser le chemin de la régularité.

A l'aller, dans le Beaujolais, l'intelligence du Mans avait été une arme décisive

Car, l'équipe du coach Didier Ollé-Nicolle sort d'une semaine à trois matches sur une défaite à Bourg (2-0) où les hommes d'Alain Pochat ont exploité au maximum leurs points faibles, à savoir un certain manque d'engagement quand la situation devient problématique. Menés cinq minutes après le premier quart-d'heure en Bresse, les Manceaux n'ont jamais donné la sensation de pouvoir renverser un scénario contraire. Si cette équipe sait jouer assez haut avec un sens aigu de la projection, elle continue de (trop) s'appuyer sur les fulgurances – à juste titre – de son ailier Billal Brahimi (6 buts), de ses attaquants Krasso et Gimbert.

Et puisque le désir de podium s'ébauche toujours sur une série, Le Mans va devoir la rendre la plus positive possible. Et si c'est à domicile qu'un destin se forge, parfois – Le Mans y a remporté quatre succès –, tout reste à faire face à des Caladois, toujours à l'aise loin du Beaujolais.

Et puis ces derniers visiteront la Sarthe avec le souvenir d'un match aller (0-1) totalement désastreux : ils avaient perdu l'un des leurs sous une pluie continuelle, Maxime Jasse exclu assez sévèrement au bout de trente minutes, digéré un but refusé, bref un soir qui avait fait très mal… Un soir où le coach du Mans Ollé-Nicolle avait quitté la Calade, victorieux, sur ces mots :"En étant en supériorité numérique, on a pu insister davantage sur l'idée de les faire courir encore plus. A force, le match allait se jouer sur les côtés. C'est ce qui s'est passé. On a gagné avec de l'intelligence…"

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse




Ralph NEPLAZ
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer