Fermer la publicité

Football/National : focus sur Laval, l'adversaire du FCVB, ce vendredi

le - - FCVB

Football/National : focus sur Laval, l'adversaire du FCVB, ce vendredi
Facebook Stade Lavallois - Depuis cinq rencontres, l'air du temps pour Laval n'est pas à la fête du côté des Lavallois.

Après un départ tonitruant, le Stade Lavallois qui rend visite à Villefranche, ce vendredi, est une équipe qui marque le pas depuis cinq journées sans succès.

Des trajectoires opposées, ou presque. Dixième l'an dernier avec six points de retard sur Villefranche (7ème), au cours d'un championnat arrêté au bout de 25 journées, Laval a, cette fois-ci, entamé la saison sur les bases d'un candidat à la montée en Ligue 2 avec quatre succès enregistrés dans ses six premières rencontres de championnat. Un parcours qui l'installa alors dans ce haut de tableau quitté depuis avec l'enchaînement de cinq rencontres sans victoires, pour être désormais à neuf longueurs des Bastiais, leader du National, avec un match de plus au compteur, cependant.

Un mercato dense

Autant dire que la venue des Mayennais, à Villefranche, dans un stade Armand-Chouffet à huis clos, est un déplacement hautement attendu comme l'a rappelé le président mayennais Phillipe Jan dont l'analyse de la situation des siens après le revers concédé à domicile face à Bourg (0-1) vendredi dernier n'a pas été tendre : "Deux points sur quinze, c'est presque le néant…"

La maison des anciens caladois

Pourtant son club qui possède un des budgets les plus conséquents en National a réussi un mercato assez dense avec des éléments aguerris tels que Mehdi Boudjemaa (Quevilly/Rouen), Dorian Caddy (Rodez), Pierrick Cros (Bastia/Borgo), Tom Duponchelle, Jules Prince Mendy (QRM), Mohamed Ouadah (Bastia/Borgo), Thomas Robinet (Villefranche-sur-Saône), Moussa Sao (Red Star), Alexis Sauvage (Villefranche-sur-Saône), Edson Seidou (Red Star), Mohamad Sylla (Oldham, Angleterre), Sabri Toufiqui (Sans Club). Parmi eux, les deux anciens caladois, l'attaquant Robinet (titulaire à tous matches, trois passes décisives, trois buts) et le gardien Sauvage, ont très vite trouvés leurs marques.

Sans Robinet ?

Mais l'air du temps pour Laval n'est vraiment pas à la fête, comme beaucoup de clubs de National, où après avoir fait face à des cas de Covid-19, il doit désormais se passer de quelques-uns de ses meilleurs joueurs blessés et notamment le buteur Thomas Robinet touché à la cheville face à Bourg et plus qu'incertain pour son retour à Villefranche, le club où il s'était relancé sous la houlette d'un entraîneur, Alain Pochat, qui avait fait de lui son attaquant phare avec au bout une réussite totale symbolisée par neuf belles réalisations et laissé un certain vide dans le Beaujolais.

Un attaquant en renfort ?

Une absence probable qui viendra s'ajouter aux suspensions du milieu Aliou Dembélé (sans doute remplacé par un autre ex-caladois, Youssouf Ndiaye) qui fait souvent la pluie et le beau temps dans ce secteur clé, ainsi que le défenseur Edson Seidou. En plein questionnement offensif, tout comme les Caladois d'ailleurs, le coach lavallois Olivier Frapolli, a rappelé au cours de ses derniers jours la nécessité d'un renfort en attaque pour inverser la courbe des résultats et réduire la marge avec les leaders bastiais, dans les deux tiers du championnat restant.

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse




Ralph NEPLAZ
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer