Fermer la publicité

Football/National : focus sur l'US Créteil-Lusitanos, l'adversaire du FCVB, ce vendredi

le - - FCVB

Football/National : focus sur l'US Créteil-Lusitanos, l'adversaire du FCVB, ce vendredi
DR - Avec déjà quatre succès acquis à domicile, les Cristoliens ont souvent terminé dans la joie leurs prestations sur leur pelouse du stade Dominique-Duvauchelle.

Régulier à domicile, l'US Créteil (6ème) qui reçoit Villefranche, ce vendredi, affiche un parcours dans la lignée du précédent exercice où les Cristoliens s'étaient adaptés au National en misant sur le jeu.

Une saison pour prendre la mesure de ce qu'est la troisième division française. Et le début d'une autre pour maintenir cet élan. Dans un championnat où l'irrégularité n'épargne personne malgré les effectifs renouvelés, ceux qui vivaient auprès des sommets l'an passé – Boulogne, Villefranche ou Bourg – ont du mal à rester si haut, l'US Créteil drivée par l'ancien latéral du Portugal Carlos Secretario, ne connaît pas de soubresauts dans ses résultats, cette saison encore. Très tôt, les Cristoliens ont été cette équipe qui n'a pas accumulé les matches reportés en slalomant avec un peu plus de veine face aux cas de Covid que leurs adversaires.

Un certain équilibre

C'est ainsi que se construit le (bon) destin d'un club parfois, quand le sort ne s'acharne pas trop sur son sort. Une fois que l'on a dit cela, il faut aussi se pencher sur ce qui est derrière cette constance, dans le jeu prôné par Carlos Secretario, sur le banc de l'USCL depuis 2018. Avec seulement trois défaites en treize journées, il y a matière à lire un certain équilibre avec autant de buts inscrits qu'encaissés (10). Un schéma de jeu (4-3-3) à domicile qui indique une incitation à ne pas refuser le jeu. L'un des matches les parlants de cette inclinaison vers l'avant avait été la victoire acquise face au leader bastiais à la mi-octobre (2-0) sur un doublé de l'un de ses penseurs offensifs, Abdelmalek Mokdad, déjà auteur de quatre réalisations.

Pas si simple de bousculer cette équipe

L'esprit donc, mais aussi la qualité d'une pelouse se prêtant à cela – le billard du stade Dominique-Duvauchelle –, tel est la marmite dans laquelle mijote le jeu cristolien. Derniers témoins de cette adversité pas si simple à manœuvrer, les bressans du coach Karim Mokeddem avaient fini sur un partage (0-0) rempli de frustration, au bout d'une domination stérile comme les Caladois en vivent tellement cette saison. "Si cette équipe est aussi haute dans le classement, ce n'est pas un hasard, c'est toujours des matchs compliqués face à Créteil. C'est une équipe qui concède très peu d'occasions et qui est très dur à bousculer", avait résumé Mokeddem à la sortie de ce duel sans buts.

Se souvenir de l'an passé

En guise de référence, les Caladois pourront toujours se souvenir de leur dernier passage dans le Val-de-Marne, il y a un peu plus d'un an. Une belle course-poursuite avec le but du 2-2 arraché par Flégeau dans les arrêts de jeu, monté dans la surface pour décocher, à l'affût de l'extérieur, une flèche comme les Caladois n'en trouvent plus en ce moment.

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse




Ralph NEPLAZ
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer