AccueilSPORTSFCVBFootball/FCVB-Avranches : "Un rapport de force entre deux organisations identiques"

National Football/FCVB-Avranches : "Un rapport de force entre deux organisations identiques"

Convaincant à Cholet et rassurant sur la pelouse de Saint-Mamet en coupe, le FCVB (4e) d'Hervé Della Maggiore va tenter de se montrer conquérant face à Avranches (9e), pour, pourquoi pas, retrouver sa place sur le podium.
Football/FCVB-Avranches : "Un rapport de force entre deux organisations identiques"
Franck CHAPOLARD

SPORTSFCVB Publié le ,

Hervé, vous avez dû être rassuré par le comportement de vos hommes, le week-end dernier, sur la pelouse de Saint-Mamet, à l'occasion du 6e tour de Coupe de France (6e tour, victoire 6-0) ?

On a fait un match sérieux, où on a respecté le jeu, l'adversaire... En marquant rapidement, on s'est aussi facilité les choses même si il y avait quand même un gros écart avec Saint-Mamet, sans vouloir leur manquer de respect. Ça s'est senti sur le terrain. Ma principale appréhension concernait la qualité du terrain. Mais on a fait ce qu'il fallait en étant suffisament appliqué.

 

Vous aviez choisi de faire confiance à quelques joueurs qui évoluent habituellement avec la R1. Qu'avez-vous pensé de leur comportement sur le terrain ?

Les deux joueurs de la réserve (Akono et Rochoy), qui sont rentrés à la mi-temps, ont été intéressants même s'il faut remettre leur performance dans le contexte. Mais j'ai eu envie d'en voir plus, c'est pour ça qu'ils se sont entraînés avec nous toute la semaine, tout comme deux autres membres du groupe R1. Et ça n'est pas impossible de voir certains d'entre eux sur la feuille de match vendredi (NDLR : Abanda et Mballa sont finalement intégrés au groupe pour ce match face à Avranches).

 

"Parfois trop suffisants"

C'est une façon de répondre aux remarques sur le manque de profondeur de votre banc ?

Dès le début de saison, on avait décidé de donner des perspectives à ce groupe de la réserve, qui est méritant et où il y a de la qualité. Ça nous offre de nouveaux profils de joueurs et ça donne du crédit au travail de Laurent Combarel. Mais ça remet aussi en question les joueurs qui se sentent peut être parfois trop épargnés par la concurrence.

Certains joueurs avaient besoin d'être mis en concurrence ?

Je veux juste booster un peu plus les jeunes, qui sont parfois suffisants par rapport à ce qu'ils ont. Ils manquent de caractère par moment. Certains ont l'impression que, quoiqu'il arrive, ils seront dans le groupe le week-end, et ça me dérange un peu. Ça n'est pas la bonne façon de voir les choses quand on veut progresser.

"Avranches, une équipe surprenante"

Dans cette période où les organismes sont très sollicités, sur des terrains parfois compliqués, vous avez dû sensibiliser les joueurs sur l'importance de prendre soin de leur physique ?

On fait passer les messages. C'est ce qu'on appelle la préparation invisible. On leur rappelle le travail de fond, de prévention, de récupération à faire, pour pallier les eventuels problèmes. Ils ont conscience de tout ça mais c'est toujours bien de leur faire une piqure de rappel.

 

Vendredi, vous retrouvez Avranches, une formation assez peu lisible qui vient de s'imposer face à Annecy après en avoir pris six contre le Red Star...

Ils sont surprenants, c'est vrai, capables du meilleur comme du pire. Habituellement, avec leur coach, Fred Reculeau, il n'y a pas trop de surprise. On a droit à une équipe joueuse. Là, depuis deux matchs, c'est un peu plus pragmatique. Il y a plus de jeu direct. On va devoir être attentif sur ce qu'il vont nous proposer demain. Reste à savoir dans quelle organisation ils vont se présenter puisqu'ils sont passés de 4 à 3 derrière. On peut s'attendre à un 3-5-2 et à un rapport de force entre deux organisations identiques.

Des absents pour cette rencontre face à Avranches?

Mehdi Guezoui est en face de reprise mais sera trop juste. Kévin Renaut a encore une gêne au genou gauche. Pour Tim Taufflieb et Kamil Manseri, ça évolue bien mais il faudra attendre un peu. Par contre, Nicolas Flégeau et Adrian Dabasse seront de retour.

Propos recueillis par Tony Fonteneau

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?