AccueilSPORTSFCVBFootball/National : FCVB-Avranches, l'heure de la concrétisation ?

Football/National : FCVB-Avranches, l'heure de la concrétisation ?

Le promu caladois, invaincu avec trois nuls en trois journées attend toujours de connaître le parfum de la victoire à l'instant de recevoir l'US Avranches, coleader du championnat, ce vendredi soir au stade Armand Chouffet (20 heures).
Football/National : FCVB-Avranches, l'heure de la concrétisation ?
FRANCK CHAPOLARD - Absents à Chambly, l'ailier M'Madi heureux papa d'une petite fille et le défenseur Martin, postuleront face à Avranches .

SPORTSFCVB Publié le ,

Un championnat presque entièrement à l'ouest. Les destinations qui attendent le FCVB cette saison en National donnent envie de prendre le large. Mais avant il faut savoir recevoir. L'US Avranches-Mont-Saint-Michel est au programme du FCVB ce vendredi à Chouffet pour la quatrième journée de championnat. Sur la carte ça fait rêver un peu. Sur le terrain, c'est de méfiance dont il s'agit. Car l'équipe d'Avranches de l'entraîneur Frédéric Reculeau, élu meilleur entraîneur du National en 2015 et qui fit de Luçon, son ancien club, un des plus beaux collectifs jusqu'aux portes du National, va sans doute proposer une tout autre adversité aux Caladois, à savoir ce jeu plus technique que physique qui définit si bien le boulot de l'entraîneur Alain Pochat au FCVB. Une belle bataille tactique en perspective ? Une philosophie de jeu commune entre les deux coachs sans doute. Pochat résume : "Frédéric Reculeau essaie de repartir de derrière, de jouer au ballon avec des profils de joueurs techniques et par forcément de grands gabarits, comme Paulin Puel. On est à domicile, on essaiera d'imposer notre jeu, d'attaquer le match par le bon bout sans se faire punir comme contre Marignane (1-1), lors de la seconde journée".

Repousser l'impatience

Un FCVB qui a démontré une maturité tactique assez étonnante vendredi dernier à Chambly (0-0) avec pour la première fois de la saison un schéma à trois défenseurs centraux et deux attaquants soutenus par le meneur Maxime Blanc. Rebelote face à Avranches ? Pochat voit surtout cela comme une arme supplémentaire dans l'expression de sa formation : "C'est une façon de bousculer les choses, d'éviter la routine, de surprendre l'adversaire. L'idée c'est de créer des incertitudes sur le fait que l'on puisse jouer à quatre ou à trois derrière. Dans l'animation ça ne change pas grand-chose. Les joueurs ont des repères." Trois nuls en trois journées. Des attaquants muets (Toko, Lemb). Il y a matière à marcher dans l'impatience. Le coach caladois chasse les possibles doutes. Une méthode qui a ses vertus, au moment d'attendre cette première victoire de la saison. "On pourrait être plus inquiets si dans le contenu nous n'avions pas d'occasions. Sur nos deux derniers matches, on mérite deux points de plus. J'espère que la victoire viendra vendredi. Elle récompenserait l'évolution de l'équipe et notre montée en puissance, dans un début de championnat qui serait alors positif." Pour ce faire, un groupe élargi à dix-huit éléments était annoncé ce jeudi avant le dernier entraînement sans Burel (adducteur, out pour quinze jours) mais avec les retours du latéral Martin, de l'attaquant M'Madi et du polyvalent Ertel.

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse

Pour affronter Avranches, groupe à choisir parmi : Alexis Sauvage, Antoine Philippon, Kévin Martin, Oumar Gonzalez, Quentin Lacour, Lucas Camelo, Adrien Pagerie, Jonathan Mambu, Yann Benedick, Pierre Ertel, Maxime Jasse, Maxime Blanc, François Borgniet, Remi Sergio, Arnold Lemb, Ali M'Madi, Christian Toko, Brighton Labeau.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?