AccueilSPORTSFCVBFootball/National : face à Drancy, le FCVB "n'aura pas la partie facile"

Football/National : face à Drancy, le FCVB "n'aura pas la partie facile"

En recevant Drancy, lanterne rouge et quasi reléguée, ce soir, le FCVB a la possibilité de valider définitivement son maintien en National.
Football/National : face à Drancy, le FCVB
Franck CHAPOLARD - Lemb sera une nouvelle fois le fer de lance de l'attaque caladoise.

SPORTSFCVB Publié le ,

Bientôt la passe de dix ? Revenus avec le point du match nul de leur dernier déplacement à Bourg, les Caladois ont enchaîné un neuvième match sans défaite en championnat. Une série qui commence à réellement avoir de la gueule et qu'Alain Pochat, le coach du FCVB, aimerait poursuivre un peu. "Avec une victoire ça serait encore mieux. Ça permettrait de valider le maintien, de nous offrir quatre derniers matchs plutôt sympas à jouer et même de commencer à préparer l'année prochaine."

Pour basculer vers une fin de saison sans stress, les Caladois seraient donc bien inspirés de gagner ce soir face à Drancy, au stade Armand-Chouffet. Une mission loin d'être impossible tant les banlieusards parisiens se sont montrés timorés en déplacement (zéro victoire, quatre nuls et neuf défaites) jusque là.

Pourtant, Alain Pochat préfère jouer la méfiance. "A nous de ne pas être le dindon de la farce cette saison." Surtout qu'en ce moment, la lanterne rouge surfe sur une dynamique pas si mauvaise (deux victoires, deux nuls, deux défaites). Le chant du cygne avant une inévitable relégation ? "En tout cas, il ne lâche pas l'affaire comme on l'a vu au Mans et contre Pau où ils ont mis beaucoup d'engagement."

Depuis deux saisons, cette équipe de Drancy, promue elle aussi, a d'ailleurs construit ses succès sur une densité physique à toute épreuve. "Ils ont des joueurs très athlétiques, dans tous les secteurs du jeu, avoue Alain Pochat. A nous d'être prêts à aller à l'impact. Et quand on aura le ballon, il faudra éviter les duels en sortant vite la balle. Ça passera par nos déplacements et notre qualité technique."

Sauf que pour cette rencontre, Alain Pochat sera privé de sa rampe de lancement, Rémi Sergio, suspendu. "C'est embêtant mais on a des options pour le remplacer, avec notamment Nico Burel qui revient bien." Et pour suppléer Quentin Lacour, lui aussi privé de match après son carton rouge à Bourg, le technicien basque pourrait faire appel à Lucas Camelo, Loïc Abenzoar voire Maxime Jasse.

T.F.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?