Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Football/National : face à Cholet, le FCVB ne veut pas jouer avec la peur

le - - FCVB

Football/National : face à Cholet, le FCVB ne veut pas jouer avec la peur
Franck CHAPOLARD

Pour l'avant-dernière journée de championnat, les Caladois ont une nouvelle opportunité de valider le maintien. Histoire de s'éviter un match de la peur dans une semaine face à Sannois-Saint-Gratien.

Avec le recul, quel sentiment vous inspire la défaite face à Lyon La Duchère (NDLR : 0-1) ?

"On aurait dû prendre au moins un point. Ils ont su faire ce qu'il fallait pour pourrir un peu le match. Et nous, de notre côté, on se doit d'être plus efficace. Avec toutes les occasions qu'on a eues… Au final, on ne peut s'en prendre qu'à nous même."

C'est une nouvelle opportunité de valider le maintien qui s'est envolée…

"C'est sûr. Depuis quelques semaines, l'atmosphère est compliquée. Je ne suis pas sûr que tout le monde soit à l'écoute du discours qu'on peut avoir. Le vestiaire est un peu divisé entre ceux qui ont envie de rester et ceux qui sentent que leur carrière passe par un autre club. Et ça, c'est pesant. Ajoutez à ça des blessés de longue date comme Pagerie ou Jasse et notre puzzle de début de saison est amputé de plusieurs pièces. Mais il faut quand même finir le travail comme il faut."

Pour ça, il faudra prendre un point à Cholet ce soir, une équipe qui n'a plus grand-chose à jouer…

"Et ça les rend encore plus dangereux. C'est un onze avec de la qualité. Et chez eux, ils auront envie de bien finir. Ce genre de rencontre c'est un peu quitte ou double. Soit ils seront décomplexés et en réussite, soit il y aura une forme de décompression chez eux. Donc à nous de faire en sorte qu'ils ne prennent pas confiance. Et pour ça, il ne faudra pas subir. D'autant plus que ça n'est pas notre philosophie. Après, on ne partira pas à l'abordage dans tous les sens. Mais je veux une équipe conquérante."

Votre destin dépendra aussi des résultats de vos concurrents, Marignane, Concarneau et Tours. Vous aurez un œil sur le déroulement de leur match pendant la rencontre ?

"Non. Peut-être à la mi-temps. Mais ça ne va pas changer notre façon de jouer. On sait que mathématiquement, il nous faut un point. Après le reste…"

Propos recueillis par Tony Fonteneau

Le groupe caladois : Sauvage, Philippon, Lacour, Gonzalez, Martin, Belkorchia, Ertel, Sergio, Ndiaye, Benedick, M'Madi, Labeau, Mahdar, Blanc, Abenzoar, Perracino.




Tony FONTENEAU
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer