Fermer la publicité

Football/National : face à Annecy, Villefranche ne devra "pas tomber dans l'euphorie"

le - - FCVB

Football/National : face à Annecy, Villefranche ne devra "pas tomber dans l'euphorie"
Franck CHAPOLARD

Les Caladois, qui ont enchaîné quatre victoires consécutives, reçoivent Annecy, la lanterne rouge, ce vendredi à Chouffet (18h).

Alain, vous restez sur un gros match à Cholet (NDLR : victoire 2-1). C'était la prestation la plus aboutie de votre équipe cette saison selon vous ?

Non. Il y a des matchs de début de saison que l'on a perdu où l'on a été meilleurs. Après, on a été là dans la maîtrise collective. On leur a confisqué le ballon, en les forçant à jouer long. La chose qui m'a un peu dérangé c'est ce but juste avant la mi-temps. Heureusement on a été très bon à la reprise. Et j'ai bien aimé voir les entrants apporter leur pierre à l'édifice pour remporter cette victoire.

Face à Cholet, vous avez fait le choix de jouer à quatre derrière. Et précédemment, contre Avranches et Saint-Brieuc, l'équipe avait un peu plus laissé le ballon. C'est une façon de vous adapter à l'adversaire ? D'être plus pragmatique ?

Non. Peut-être qu'à des moments, on est plus réaliste dans le jeu qu'en début de saison. Mais il ne faut pas oublier un paramètre important en ce moment, c'est l'état des terrains, notamment chez nous. C'est difficile de faire du jeu sur des pelouses comme celle-là.

Le match aller? On n'avait pas été bon

Vous en êtes à quatre victoires consécutives. Quel a été le discours cette semaine à l'entraînement ?

On n'a pas changé de discours. On sait d'où on vient, on n'a pas envie d'y retourner alors il faut travailler pour ça. Pour assurer cet objectif de maintenir le FCVB en National. Après, il ne faut pas tomber dans l'euphorie, ne pas se prendre pour d'autres. On doit garder cette soif de victoires et de points, en étant à 2000 %. Chaque semaine, il faut savoir se remettre en question. Pour faire durer cette série le plus longtemps possible.

Vendredi vous accueillez Annecy. Le match aller reste un mauvais souvenir pour vous…

Oui. On avait été là-bas avec pas mal d'absents, à cause de blessures ou du Covid. On était dans une période noire. Et on s'était fait punir sur une action, après avoir fait un mauvais match. Mais aujourd'hui, les choses ont changé. Pour eux comme pour nous.

Annecy reste sur une victoire face à Boulogne. Qu'avez-vous retenu de cette rencontre ?

J'ai vu une équipe bloc bas, très défensive, qui a réussi à profiter de sa seule occasion. Peut-être qu'il faudra s'attendre à ça demain. Mais encore une fois, je préfère me focaliser sur mon équipe.

Propos recueillis par Tony Fonteneau

Pas d'absents côté caladois

L'infirmerie sonne creux depuis quelques jours au FCVB. En effet, Maxime Jasse, touché au genou et absent depuis plusieurs semaines, a repris l'entraînement collectif. Et Alain Pochat dispose désormais de toutes ses cartouches pour affronter Annecy.




Tony FONTENEAU
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer