Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Football/National : après Villefranche-Le Mans, l'analyse d'un ancien du FCVB

le - - FCVB

Football/National : après Villefranche-Le Mans, l'analyse d'un ancien du FCVB
FRANCK CHAPOLARD - Le gardien Hanafi Soul était de retour hier au stade Armand Chouffet pour vivre la sixième journée de National.

L'ancien gardien du FCVB Hanafi Soul, qui participa notamment à la montée en N2 lors de la saison 1994-1995, était vendredi soir au stade Armand-Chouffet pour suivre la rencontre FCVB-Le Mans à nos côtés et analyser la prestation des Caladois.

LE MATCH

"Le FCVB a vraiment disputé une très bonne première mi-temps avec de la propreté et de la solidité dans toutes les lignes. J'ai aimé le fait de voir tous les joueurs respecter leur zone de jeu, leur façon de s'appliquer dans la construction, ce jeu vers l'avant qui leur a permis d'ouvrir le score. J'ai l'impression qu'à partir du but de Brighton Labeau (10e), le FCVB n'a pas su gérer cet avantage. Petit à petit, Le Mans a réussi à trouver des espaces en seconde période surtout. Est-ce qu'ils sont revenus du vestiaire avec plus d'envie ? Je ne pense pas. Le Mans avait plus d'aisance dans le jeu en tout cas à ce moment du match alors qu'en première période, c'est Villefranche qui avait la rencontre bien en main.

Les changements du coach du Mans, à l'heure du jeu (Vincent et Soro), ont fait la différence. Le FCVB a trop reculé à cet instant. Ils ont perdu le fil de leur jeu. Le second but dans les arrêts de jeu était presque prévisible quand on voit comment Le Mans a poussé en seconde période. Mais le FCVB aurait pu aussi inscrire un deuxième but. C'était vraiment serré. C'est dommage. Le nul aurait été équitable. C'est le foot… Jusqu'à la 93e minute on n'est jamais sûr de rien dans ce genre de match. Mais il ne faut pas que Villefranche se décourage. Il y a du boulot mais les bases sont là. Ils ont les moyens de se maintenir. La saison est longue, chaque point va être important, même à l'autre bout du pays.

Ce serait vraiment une belle chose de voir le club rester en National. Nous, les anciens, qui revenons au stade, on a plaisir à les voir à ce niveau. Le club a bien bossé. Il faut du temps pour grandir. Et je suis content de voir que le FCVB est bien suivi. Bernard Lacombe était dans les tribunes. Ce n'est pas négligeable d'avoir un œil particulier sur ce match."

LE JOUEUR

"Yann Benedick a été pour moi le joueur le plus percutant. Dans ses prises de balle, il se passe toujours quelque-chose. Il a cette capacité à faire les transitions entre les phases défensives et offensives. C'est un joueur intéressant. En face, Le Mans n'a pas été exceptionnel. Il n'y a rien d'urgent. C'est le métier qui rentre. Le coach caladois (Alain Pochat) a du pain sur la planche. Mais il a un effectif pour tenir en National".

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse




Ralph NEPLAZ
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer