AccueilSPORTSFCVBFootball/National : Après FCVB-Red Star, des raisons d'y croire encore…

Football/National : Après FCVB-Red Star, des raisons d'y croire encore…

Si Habib Beye, s'est contenté du nul des siens en Calade (0-0), Hervé Della Della Maggiore, a regretté la non concrétisation des temps forts de sa formation mais perçu, au final, des signes encourageants pour la venue de Boulogne, mardi.
Football/National : Après FCVB-Red Star, des raisons d'y croire encore…
FRANCK CHAPOLARD - Sergio et Taufflieb, étaient deux dangers pour le Red Star, au milieu, ce que le coach Habib Beye a souligné, après le match.

SPORTSFCVB Publié le , RALPH NEPLAZ

Hervé Della Maggiore (entraîneur du FCVB) : "On peut regretter de ne pas avoir ouvert le score en première mi-temps, cela aurait créé un peu plus d'espaces. Malgré tout, je retiens l'intensité et l'abnégation mises dans ce match. On a retrouvé une mainmise sur le jeu et une grande volonté de récupérer le ballon quand on le perdait. Les garçons étaient bien mobilisés. Il nous manque un peu plus de folie devant pour pouvoir faire la différence. On s'aperçoit aussi que sur ce genre de match on peut se faire punir en contres. Il faut rester vigilant et équilibré. Eux, ont beaucoup défendu dans leurs trente derniers mètres, nous laissant peu de brèches. On aurait pu apporter plus le danger devant leur but. Dans le combat, je n'ai pas grand-chose à reprocher à mes joueurs. Je suis très frustré pour eux. Mardi, face à Boulogne, ce sera un rendez-vous important pour rester dans le haut du tableau. Il reste encore beaucoup de journées. Il faut parvenir à gagner à nouveau à domicile, rapidement".

Habib Beye (entraîneur du Red Star) : "C'est un très bon point par rapport à la physionomie du match où on a énormément souffert. Cette saison, on n'a jamais autant souffert pendant 90 minutes. On a toujours eu, des moments de contrôle dans un match. Cette fois-ci, on en a eu très peu, seulement quelques situations de transitions que l'on aurait pu mieux gérer. Il faut savoir accepter la supériorité de l'adversaire, parfois, sur le plan technique. Avec l'opposition des deux systèmes, on savait que l'on serait en difficultés à l'intérieur du jeu avec des joueurs aussi mobiles que Taufflieb, Da Silva et Sergio. J'avais dit aux joueurs de l'accepter, de bien gérer cette profondeur, de mieux ressortir les ballons. On ne l'a pas trop bien fait. Mais dans notre passage actuel, on doit apprécier ce bon point pris à Villefranche, une équipe face à laquelle on n'est pas prêt pour rivaliser parce qu'elle se connaît bien et possède des joueurs de qualité."

Propos recueillis par Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 19 mai 2022

Journal du19 mai 2022

Journal du 12 mai 2022

Journal du12 mai 2022

Journal du 05 mai 2022

Journal du05 mai 2022

Journal du 28 avril 2022

Journal du28 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?