AccueilSPORTSFCVBFootball/National : Après FCVB-Laval, le temps d'une confiance à restaurer

Football/National : Après FCVB-Laval, le temps d'une confiance à restaurer

Loin d'être alarmiste, l'entraîneur du FCVB, Hervé Della Maggiore, au bout d'une soirée où ses joueurs ne sont pas parvenus à arracher le match nul face à Laval (1-2), rappelle la nécessité de faire le dos rond, en attendant des journées meilleures.
L'égalisation de Taufflieb à la 51ème minute de jeu avait redonné de l'élan, hier soir pour le FCVB finalement battu à domicile (1-2). Une première depuis un an.
FRANCK CHAPOLARD - L'égalisation de Taufflieb à la 51ème minute de jeu avait redonné de l'élan, hier soir pour le FCVB finalement battu à domicile (1-2). Une première depuis un an.

SPORTSFCVB Publié le , RALPH NEPLAZ

Hervé Della Maggiore (entraîneur du FCVB) : "On perd ce match contre une belle équipe du National, sans doute la meilleure que avons rencontré depuis le début de la saison. Elle avait bien préparé son match, elle a su mettre beaucoup d'intensité dès le début du match, ça nous a beaucoup gêné. Cela m'a rappelé notre match aller contre Annecy (défaite 2-0). On a eu du mal à reproduire notre jeu, on était dans l'erreur technique. Comme nous sommes un peu moins bien en ce moment, on a eu du déchet. En deuxième mi-temps, on a eu des opportunités de revenir, ce que l'on a ressenti aussi en fin de première période. On égalise logiquement. Je redoutais de prendre ce deuxième but par rapport à leurs deux attaquants qui allaient très vite devant. Ils se projetaient très bien. C'était une crainte. Et c'est ce qui s'est passé. On a eu des situations à la fin pour revenir à la marque, c'est dommage. On perd deux matches de suite, depuis mon arrivée, cela ne s'était jamais produit. On n'est pas le Real de Madrid (sic). C'est ce que je dis depuis le début. On n'allait pas gagner tous nos matchs. J'ai dit aux joueurs qu'à la reprise on aurait des moments difficiles, parce que le groupe n'est pas très étoffé. On va jouer contre des équipes qui commencent à nous connaître et qui commencent à mettre des choses en place pour nous contrer. On est dans une période plus délicate mais on n'est pas à la rue. Il va falloir réagir la semaine prochaine face à Sète. Il n'y a pas péril en la demeure, il reste 17 matchs à jouer encore. Toutes les équipes font des faux-pas. La saison est encore longue. Il ne faut pas s'affoler."

Olivier Frapolli (entraîneur de Laval) : "On a presque du mal à réaliser la portée de cette victoire à Villefranche, un adversaire qui n'avait pas perdu à domicile depuis un an. Cette saison, on arrive à battre des équipes qui ne nous réussissaient pas avant. On arrive à faire tomber des "Totems". On voulait réaliser un gros coup à l'extérieur, avec la possibilité de prendre la tête du championnat, provisoirement. On savait que nous allions avoir en face de nous une équipe revancharde. On a du "Laval" en étant capable de marquer au bon moment pour ensuite être costauds et solidaires en défendant très bien, du gardien de but à nos attaquants qui ont terminé cramé. On n'a pas senti de doute après leur égalisation. On a repris le dessus. Et sur la première occasion de la seconde période, on a marqué. Ensuite, il a fallu tenir derrière contre une équipe qui manie bien le ballon. C'est une belle récompense. Il faut savourer. On ne sait pas si ça durera."

Propos Recueillis par Ralph NEPLAZ

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 29 septembre 2022

Journal du29 septembre 2022

Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?