Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Football/National : après FCVB-Drancy, l'analyse de Christophe Bouteiller

le - - FCVB

Football/National : après FCVB-Drancy, l'analyse de Christophe Bouteiller
FRANCK CHAPOLARD - Aujourd'hui coach des U19 caladois, l'ancien milieu du FCVB, Christophe Bouteiller a retrouvé l'air de Chouffet, hier soir. Sans nostalgie aucune.

Christophe Bouteiller, l'ancien défenseur et milieu caladois qui participa notamment à la montée en CFA2 lors de la saison 2003-2004 et au 16ème de finale de coupe de France perdu (2-2, 1-3 tab) face à l'AS Saint-Etienne en 2010, était ce vendredi soir au stade Armand Chouffet pour suivre la rencontre FCVB-Drancy (1-1) à nos côtés. Voici son analyse du match et de la prestation des Caladois.

LE MATCH

"J'ai été plutôt déçu de la prestation des deux équipes même si Villefranche grapille encore un point dans l'objectif de son maintien en National. Drancy aurait pu venir ici pour espérer l'emporter par rapport à sa situation au championnat. C'était un match sans beaucoup de rythme, sans intensité. Ce n'est pas une chose habituelle à Armand Chouffet cette saison où nous avons été assez agréablement surpris par ce que les joueurs d'Alain Pochat ont proposé. C'est peut-être dû à la fatigue car une saison de National est très longue. Cette année il y a eu en plus un parcours en coupe de France. Sur cette journée, Villefranche a quand même réussi à prendre un point sans être aussi bon que d'habitude, dans son contenu. C'est le résultat qui compte quand on sait que l'on ne peut pas gagner. Peut-être que Villefranche est tombé dans un faux rythme imposé par son adversaire. En ouvrant le score, juste avant la mi-temps, on pensait que le plus dur avait été fait. L'égalisation de Drancy est malheureuse. C'est dommage. Il y avait la place d'empocher les trois points ".

LES JOUEURS

"Je vais peut-être paraître sévère mais il n'y a pas eu d'homme du match pour moi. Sur ce genre de match, il est difficile de ressortir quelqu'un. Mais Ndiaye a été décisif sur le but de Villefranche et Lemb a cette capacité à créer des choses devant. Ce sont deux joueurs qui sortent du lot, mais d'une courte tête".

REVENIR A CHOUFFET

"Les joueurs d'aujourd'hui ne se rendent pas compte de la chance qu'ils ont. Ce que nous vivions à l'époque était vraiment différent. Le FCVB possède un cadre superbe en National : l'environnement, le terrain, le stade. Tout est fait pour bien jouer au football. Pour ceux qui ont joué à Chouffet il y a quelques années nos yeux brillent quand on voit ce que ce stade est devenu. Revenir ici reste un plaisir. On retrouve les anciens, on échange. Dans ma carrière il y aura eu trois clubs. Celui de mon quartier en région parisienne, l'OL où j'ai été formé et Villefranche où j'ai passé 80% de ma carrière en senior. Le FCVB, c'est le club de ma vie, là où mes enfants et moi ont grandi. J'y suis arrivé très jeune et j'y ai fini ma carrière à 34 ans. C'est aussi ici que j'ai noué des amitiés. Depuis plus de vingt ans je vis à Villefranche. Ce n'est pas rien."

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse




Ralph NEPLAZ
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer