AccueilSPORTSFCVBFootball/National : après FCVB-Cholet, l'analyse de Jean-Michel Picollet

Football/National : après FCVB-Cholet, l'analyse de Jean-Michel Picollet

Jean-Michel Picollet, l'ancien défenseur du FCVB (1997-2003), également passé sur le banc caladois comme coach (2003-2010) et aujourd'hui à Limonest, était ce vendredi soir au stade Armand Chouffet pour suivre la rencontre FCVB-Cholet (2-3) à nos côtés. Voici son analyse du match et de la prestation des Caladois.
Football/National : après FCVB-Cholet, l'analyse de Jean-Michel Picollet
FRANCK CHAPOLARD - L'actuel entraîneur de Limonest (N3), était de retour au stade Armand Chouffet pour vivre la 17ème journée de National.

SPORTSFCVB Publié le ,

LE MATCH

"J'ai vécu un beau match. Ce qui m'ennuie c'est d'avoir été le chat noir du FCVB, ce soir…Plus sérieusement, c'était une rencontre de qualité mais malheureusement, le foot est parfois fait de cette cruauté qui me fait dire que ce n'est peut-être pas le meilleur qui a gagné ce soir. Je pense quand même que Cholet n'a pas volé sa victoire dans le sens où elle a fait preuve de maturité. Cette équipe n'a jamais paniqué. Sans génie, elle a profité de la moindre approximation défensive du FCVB, une glissade ou une relance, pour l'emporter. Villefranche n'a pas bonifié ses temps forts. Techniquement ils ont montré de très belles choses mais ils ont manqué de justesse technique dans les trente derniers mètres. A chaque fois qu'ils ont réussi à trouver un décalage ils ont été dangereux notamment sur les côtés. Ils ont marqué de cette façon. Au final j'ai vraiment apprécié le jeu de Villefranche. Ils ont les atouts pour être dans la bonne moitié de tableau du National. Je ne me fais pas de soucis par rapport au maintien. C'est une équipe joueuse portée par la philosophie de leur entraîneur Alain Pochat. On dit toujours que le salut vient par le jeu et c'est le cas".

LES JOUEURS

"Je citerais deux joueurs. D'abord le milieu Sergio pour sa disponibilité et sa justesse technique. Mais celui qui m'a vraiment fait une très bonne impression, c'est Pagerie, un moteur dans le couloir gauche et surtout quelle qualité dans les centres ! On l'a vu sur le premier but, une passe décisive puis un but, ça suffit à situer pour moi qui peut être l'homme du match à Villefranche".

REVENIR A CHOUFFET

"J'ai été joueur et entraîneur ici. C'est toujours un plaisir de revenir à Chouffet. J'habite à côté. Quand je suis dans mon jardin j'entends souvent Zizou le speaker du stade, je lui envoie un texto en lui disant de parler moins fort, il m'empêche de faire la sieste ! (rire). Je plaisante. Je n'étais pas encore venu cette saison au stade parce que le vendredi ce n'est pas évident pour nous. Mais je le répète, ça reste un vrai plaisir de revoir du monde et d'être le bienvenu dans ce club. Cela signifie que l'on a laissé une trace positive. Je constate que le FCVB a vraiment bien évolué. Quand je vois la pluie qui est tombée avant le match, je dis bravo à la municipalité pour la qualité du terrain. A mon époque quand il tombait trois gouttes c'était un marécage. Au niveau de tout ce qui se passe autour du club, on sent une réelle et belle évolution. Je ne peux que féliciter les dirigeants. Le travail effectué par l'équipe de Philippe Terrier est admirable. Peut-être que nous avons été ceux qui travaillé à une certaine fondation avec Jean Gachon, l'ancien président. J'ai une pensée pour lui. "

LA COUPE DE FRANCE, AVENTURE COMMUNE

"Nous jouerons nous aussi un 32es de finale de coupe de France à Sète en janvier avec Limonest (NDRL : le FCVB jouera à Gravelines). Comme je l'ai dit à Alain Pochat, le pire qui puisse nous arriver ou le meilleur, ce serait de se retrouver en 16es de finale ! Ce serait beau."

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?