AccueilSPORTSFCVBFootball/National : après FCVB-Boulogne-Sur-Mer, l'analyse de Yohan Mozet

Football/National : après FCVB-Boulogne-Sur-Mer, l'analyse de Yohan Mozet

Yohan Mozet, l'ancien défenseur caladois qui participa notamment à la montée du FCVB en CFA2 lors de la saison 2003-2004, était ce vendredi soir au stade Armand Chouffet pour suivre la rencontre FCVB-Boulogne-Sur-Mer (2-1) à nos côtés. Voici son analyse du match et de la prestation des Caladois.
Football/National : après FCVB-Boulogne-Sur-Mer, l'analyse de Yohan Mozet
FRANCK CHAPOLARD - Yohan Mozet en compagnie de son fils Axel, avant la 28ème journée de National, à Chouffet.

SPORTSFCVB Publié le ,

LE MATCH

"C'était un vrai match de National avec très peu d'occasions entre deux équipes très proches l'une de l'autre. Villefranche ne s'est pas beaucoup découvert et a su marqué au bon moment. Pour moi, clairement, le tournant du match est ce pénalty non sifflé sur Lemb (39e), il aurait pu libérer son équipe pour la suite du match et voir la victoire un peu plus rapidement. Ils sont vraiment sur une belle dynamique et donnent la sensation d'être un groupe sérieux et uni. Cela s'est vu quand Boulogne a égalisé (54e) en seconde période. On sentait Villefranche capable de reprendre les choses en main. Cette victoire, je pense, va leur permettre de se maintenir en National".

LES JOUEURS

"Nicolas Burel a été, pour moi, l'homme du match. Il marque dès son entrée et a réussi à stabiliser le milieu de terrain avec beaucoup d'assurance. J'aurais pu citer aussi l'attaquant Brighton Labeau pour ses statistiques et son implication sur les deux buts du FCVB".

REVENIR A CHOUFFET

"Revenir au stade Armand Chouffet, c'est toujours plaisant. Mes souvenirs au FCVB sont surtout liés à notre bonne bande de potes. On se connaissait et on jouait ensemble depuis longtemps. Cette fois-ci, j'ai pu, en plus, partager ça avec mon fils Axel (7 ans) qui est fan de foot. Aller dans les vestiaires après le match, voir les joueurs que je remercie d'ailleurs (ndrl : le gardien Alexis Sauvage et le défenseur Oumar Gonzalez ont invité son fils à partager la victoire dans les vestiaires), c'est vraiment un beau cadeau pour lui. Il ne va pas l'oublier ! Je trouve que le club s'est vraiment professionnalisé. Le foot à Villefranche a pris une belle dimension. Au début des années 2000, le suivi n'était pas vraiment le même ! Je me souviens juste d'un journaliste avec son petit calepin qui nous suivait. Aujourd'hui, ils sont bien plus nombreux : entre la presse écrite, la télé et la radio. Je trouve ça positif pour le club. C'est la preuve qu'il existe un vrai engouement sportif à Villefranche."

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?