AccueilSPORTSFCVBFootball/National : Alain Pochat, un an de plus au FCVB

Football/National : Alain Pochat, un an de plus au FCVB

En fin de contrat en juin prochain, le technicien basque sur le banc caladois depuis 2017 a signé un nouveau bail avec le FC Villefranche-Beaujolais pour une saison supplémentaire.
Football/National : Alain Pochat, un an de plus au FCVB
FRANCK CHAPOLARD - Alain Pochat vivra sa quatrième saison sur le banc du FC Villefranche-Beaujolais en 2020-2021.

SPORTSFCVB Publié le ,

Il va entrer dans le cercle assez fermé des entraîneurs qui ont duré à Villefranche. Si cette saison sur le banc caladois était sa troisième dans le Beaujolais, la prochaine sera donc la quatrième sous les couleurs du FCVB pour Alain Pochat. La signature d'un nouveau bail avec le club présidé par Philippe Terrier a été officialisée cette après-midi et a été accueilli avec un certain soulagement par les fidèles du FCVB qui n'ont jamais oublié ce qu'a construit le technicien basque en trois ans de présence dans le Beaujolais. Une montée en National en 2017-2018 d'abord puis un bon maintien la saison suivante avec en guise de cerise sur le gâteau un huitième-de-finale en coupe de France au stade Groupama devant 25 000 spectateurs. Et enfin, une actuelle septième place en National, championnat à l'arrêt depuis le 13 mars. Sans conteste le parcours le plus accompli pour les Caladois qui ont longtemps occupé le podium en compagnie de Pau et Dunkerque. C'est d'ailleurs durant cet exercice qu'il avait dirigé sa centième rencontre sur banc du FCVB à Béziers, lors de la 21ème journée de championnat, le 7 février dernier.

Une faculté à fédérer un groupe

Reste à savoir dans quelles conditions cette saison s'achèvera pour Alain Pochat et son groupe qui attendent toujours de savoir si le National connaîtra une issue avant cet été. En attendant, la prolongation de cette aventure en Calade par Alain Pochat vient illustrer une constante : partout où il est passé, il s'est toujours inscrit dans la durée, que ce soit Bayonne ou à Boulogne-sur-Mer. Un coach qui a le sens de la parole donnée. Ce dernier point n'est pas en rien dans sa faculté à fédérer un groupe. On se souvient, l'été dernier, qu'il avait finalement décliné l'offre de Nottingham Forest pour intégrer le staff de Sabri Lamouchi, afin de ne pas abandonner le navire caladois en cours de route, après avoir finement œuvré dans le recrutement. La bonne saison de l'attaquant Robinet (9 buts en National) ou du milieu Taufflieb (4 buts) l'atteste aisément.

Ralph Neplaz

Correspondant local de presse.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?