AccueilSPORTSFCVBFootball/National : Alain Caveglia, entre le FCVB et l'OL, le choix du cœur

Football/National : Alain Caveglia, entre le FCVB et l'OL, le choix du cœur

Alors que tout était réuni pour que l'ancien buteur de l'OL rejoigne le FCVB comme conseiller du président Philippe Terrier, c'est finalement le club de Jean-Michel Aulas qui a attiré celui qui était devenu un habitué de Chouffet.
Football/National : Alain Caveglia, entre le FCVB et l'OL, le choix du cœur
FRANCK CHAPOLARD - Alain Caveglia, à la droite du président Philippe Terrier, avait accompagné Juninho le 22 octobre dernier lors de l'avant match de National FCVB-Bastia Borgo à Chouffet.

SPORTSFCVB Publié le , RALPH NEPLAZ

Cela aurait mis un sacré coup de projecteur sur le FCVB et confirmé sa capacité à attirer une figure marquante du football lyonnais. Beaucoup se demandaient, depuis la reprise du National, cet été, quel était l'attrait que portait Alain Caveglia pour Villefranche en regard de sa présence répétée dans les tribunes d'Armand-Chouffet, les soirs de match.

Nombreux savaient que l'ancien buteur de l'Olympique Lyonnais était en discussion avec le club caladois pour une éventuelle collaboration dans le secteur du recrutement, auprès du coach Hervé Della Maggiore. Si ce dernier aurait gardé la main en matière de décision finale pour le choix éventuel de nouveaux venus en Calade, Caveglia était bien parti pour endosser le rôle de conseiller du président Philippe Terrier.

L'accord entre les deux parties était sur le point d'aboutir, en milieu de semaine dernière, avant que le soubresaut provoqué par l'annonce sur RMC d'un possible départ de l'OL de Juninho en fin de saison, ne vienne modifier la donne.

Caveglia à l'OL, une arrivée liée à l'annonce de Juninho sur RMC

Une histoire de dominos, liée au départ à Angers du recruteur historique de l'OL Patrice Girard – un proche de Juninho –, dont le site de l'Equipe avait révélé l'information le 31 octobre, poussant le club lyonnais à renforcer sa cellule de recrutement en se tournant donc vers Alain Caveglia ce vendredi, alors que les noms de Patrick Muller, Sydney Govou et Jean-Marc Chanelet étaient aussi dans les tuyaux.

Ancien agent, également passé au poste de directeur sportif de Caen (2011-2019), Caveglia n'intégrera donc pas le FCVB, actuel troisième du National et par ailleurs club partenaire de l'Olympique Lyonnais.

Philippe Terrier : "A un jour près, il signait chez nous"

Un revirement qui ne chagrine pas le président du FCVB, Philippe Terrier, lucide sur le choix du cœur (et de la raison sportive), fait par le natif de Vénissieux : "Je comprends vraiment son choix. On sait d'où l'on vient et qui on est. On ne va pas se comparer à l'OL. J'ai dit à Alain (Caveglia) de saisir cette chance. Il a vraiment aimé le club de Villefranche et a hésité à nous rejoindre. A un jour près, il signait chez nous. C'est un hasard du calendrier. Mais entre nous et l'OL, il n'y a pas photo. Cela va aussi renforcer notre partenariat avec l'OL."

Reste à savoir si, "Cavegol" repassera à Chouffet, si d'aventure le FCVB voit plus haut dans les mois à venir…

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 27 janvier 2022

Journal du27 janvier 2022

Journal du 20 janvier 2022

Journal du20 janvier 2022

Journal du 13 janvier 2022

Journal du13 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?