AccueilSPORTSFCVBFootball/National : à Bauer, le FC Villefranche veut avancer masqué

Football/National : à Bauer, le FC Villefranche veut avancer masqué

Vendredi, sur la pelouse d'un Red star en plein doute, le FCVB, 3e, va tenter de prolonger son incroyable série (11 victoires, six nuls et zéro défaite depuis le 5 mars) et confirmer sa montée en puissance. Sans faire de bruit.
Football/National : à Bauer, le FC Villefranche veut avancer masqué
Franck CHAPOLARD

SPORTSFCVB Publié le ,

Au FCVB, peut être un peu plus qu'ailleurs, on prône avant tout la valeur travail. Pas de blablas ni de strass, ici, on avance, coûte que coûte. Alors, même si la recontre face à Chambly s'est conjuguée au presque parfait vendredi dernier (victoire 3-0), Hervé Della Maggiore n'a pas voulu bercer dans le triomphalisme. "Ce match était un vrai tournant pour nous et on l'a bien négocié. C'est positif. Maintenant, à nous de continuer sur cette voie. Pour moi, on pourra se situer dans ce championnat au bout d'une dizaine de match, pas avant."

Le coach caladois n'est d'ailleurs pas du genre à se reposer sur ce qu'il a. Pour lui, ses hommes peuvent "faire encore mieux. Ça n'est pas de l'exigence, c'est une conviction du staff et des joueurs. On est tombé sur une équipe picarde qui se cherche un peu, on en a profité. Mais contre un adversaire mieux préparé, il faudra faire plus, notamment dans l'efficacité, même si on en met trois. Le chemin est encore long."

Au FCVB, pour vivre heureux vivons cachés

Loin des Châteauroux, Laval et autre Bourg, le FCVB n'est donc pas le genre de club à faire beaucoup de bruit. Et ce même s'il est toujours invaincu cette saison et pourrait bien faire figure d'outsider. Un constat que HDM ne renie pas. "Depuis que je suis arrivé, on parle peu de nous. Ça nous permet d'avancer un peu cachés, même si je suis toujours étonné de voir que nos résultats ne suscitent pas plus de commentaires que ça (NDLR : onze victoires, six nuls et zéro défaite depuis le 5 mars en championnat, sans compter le barrage). Peut être que parler de Villefranche n'est pas assez vendeur. Déjà à Bourg, quand on est monté en Ligue 2, un "grand journal" français avait dit qu'on ne gagnerait pas un match et au final, on avait terminé 11e. Ici, je retrouve ça, cette impression que pour beaucoup, Villefranche à ce niveau, ça n'est pas viable. C'est comme ça."

Le jeu de transition, une nouvelle arme ?

Si à Boulogne, sur le but de Jimmy Nirlo, le FCVB a démontré toute sa force collective, face à Chambly, il a aussi prouvé qu'il avait d'autres cordes à son arc. "C'est vrai qu'on marque sur une phase de transition. Paradoxalement, on n'a commencé à travailler ce type d'action que cette semaine. Ça pourrait à nouveau nous servir contre le Red star dans un match qu'on va sûrement aborder de façon un peu plus prudente."

Des absents vendredi du côté caladois

Depuis deux rencontres, le FCVB évolue sans son maître à jouer, Rémi Sergio. Ça sera encore le cas à Saint-Ouen vendredi. "Il est en phase de reprise et je devrais pouvoir compter sur lui face à Orléans. Medhy Guezoui sera aussi absent. Il a ressenti un gène à la cuisse et doit passer une écho. Et Nico Flégeau sera, lui, suspendu." Reste à savoir qui le remplacera au sein du trio défensif. "On verra. J'ai plusieurs solutions en tête."

Le Red star, une bête blessée?

Le début de saison n'a rien d'idyllique au stade Bauer cette année. Lourdement défaits à Annecy il y a une semaine (NDLR : 6-0, un score sévère selon Della Maggiore), les joueurs de l'étoile rouge ont aussi connu du mouvement en coulisses puisque leur coach, Vincent Bordot, a été mis à pied. Il est pour le moment remplacé par un certain… Habib Beye.

Malgré ce tableau plutôt sombre côté francilien, HDM reste méfiant. "On va jouer une équipe revancharde. Ça peut être un match à double tranchant. Soit le Red star sera à bloc et jouera le couteau entre les dents, soit on arrive à leur faire mal d'entrée pour prolonger le doute dans leurs têtes. Le début de match risque d'être très important."

Pour HDM, une chose est sûre, "le Red star reste une équipe très compétitive de ce championnat." Compétitive et difficile à lire. "On ne sait pas trop ce que le nouveau staff va vouloir mettre en place. C'est un match compliqué à préparer. Alors on essaie de se concentrer sur notre jeu." Et de travailler, encore et toujours.

Tony Fonteneau

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?