Fermer la publicité

Football/National 2 : vers un arrêt définitif de la saison ?

le - - Football

Football/National 2 : vers un arrêt définitif de la saison ?
Archives FRANCK CHAPOLARD - Le feuilleton continue et touchera peut-être à sa fin, bientôt. Arrêté le 24 octobre sur un succès du GOAL FC face à Toulon (2-1), le championnat de N2 n'aurait finalement que très peu de chances de repartir en mars.

Alors que la FFF avait reçu du Ministère des sports, il y a peu, le feu vert pour autoriser la reprise des championnats de National 2 le 13 mars prochain, la dégradation de la situation sanitaire actuelle condamnerait toute possibilité de retour à la compétition dans les jours à venir.

Tout était dans les tuyaux depuis quelques jours. Le ministère des Sports avaient donné son accord à la Fédération Française de Football pour ouvrir à nouveau le chemin des compétitions, en National 2, considérant cet échelon comme une branche supplémentaire des sports de haut niveau. Tout à leur joie, les clubs, dont le GOAL FC, leader de sa poule, avaient accéléré leur remise en forme avec notamment la programmation des matches amicaux. Ainsi les Chasselois avaient été faire match nul face à la réserve de l'AJ Auxerre (1-1), le week-end dernier pour préparer la venue de Jura-Sud, le 13 mars. Mais tout est désormais remis en question. Et cela concerne aussi la D2 féminine.

Un coup dur

Le gouvernement s'appuyant sur la situation sanitaire actuelle, aurait décidé de revenir sur sa décision d'autoriser la reprise des championnats de N2, ceux des N3 ayant déjà été arrêtés définitivement. Un vrai coup dur si cette décision venait à être confirmée dans les heures à venir. Se dirige-t-on vers une saison blanche qui aurait une incidence en National ? Que vont devenir tous ces effectifs à qui on avait donné l'accord de s'entraîner à nouveau ? Il y a quelques jours, le gardien du GOAL FC, Antoine Philippon avait glissé ceci à l'idée d'une reprise : "Dans une saison pareille tout peut arriver…" Il ne croyait pas si bien dire. Ce soir, il n'avait pas le cœur à rire, et on le comprend : "Si cela se confirme, ce serait un retournement de situation un peu fou. Je suis écœuré."

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse




Ralph NEPLAZ
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer