AccueilSPORTSFootballFootball/National 2 : MDA réussit son enchaînement

Football/National 2 : MDA réussit son enchaînement

Dans un match âpre, les Chasselois ont pris le meilleur sur Raon-l'Etape (2-0) et restent invaincus depuis trois journées. De quoi respirer au classement.
Football/National 2 : MDA réussit son enchaînement
FRANCK CHAPOLARD - En stabilisateur axial du milieu chasselois, Thomas Antoinat a été très efficace à la récupération et dans l'orientation

SPORTSFootball Publié le ,

Samedi 17 février au stade Giuly à Chasselay, 20ème journée du championnat de France de National 2 Poule B, Monts-d'Or-Anse bat Raon-l'Etape 2-0 (0-0). Arbitre : M. Rémy Rasclard. Buts : Toko (64e) Kadima (90e), pour MDA. Composition de MDA : Jaccard (c) – Ogier, Farras, Faure, Bloch – Antoinat, Etou, Le Maître (Gaye, 60e), Paratte (Kadima, 60e) – Fataki, Toko. Entraîneur : Éric Guichard.

Le genre de duel qui dit tout de l'espoir quand on entre dans la nuit : il faut de la patience, beaucoup de patience. Mais au bout de la lutte, de la souffrance, l'éclaircie advient, parfois. Ne jamais renoncer, dans la tempête. Chasselay a mis plus d'une heure pour renverser le dernier du championnat, Raon-l'Etape grâce à deux attaquants, Toko et Kadima, en seconde période. Un succès qui pèsera lourd dans l'optique du maintien.

Le match

Ce n'était pas un soir de grandes envolées entre Raon, club qui descendra sans doute en N3 en fin de saison et Chasselay qui fuit cette perspective-là depuis cet automne maussade. Alors, en pareille situation, les débats, guère emballants, se sont étalés en deux temps. Le premier aura consisté pour MDA à chercher la bonne ouverture dans une défense adverse rugueuse et qui fit du combat sa seule arme. C'était dans une première mi-temps rude pour tous : les jambes des joueurs, les yeux des spectateurs. Puis un second temps, un peu plus enlevé avec Chasselay enfin plus cohérent dans ses enchaînements, notamment au milieu où Antoinat à la récupération ou Etou dans la projection vers l'avant, firent le boulot pour maintenir les leurs debout. Le déséquilibre viendra cependant de l'arrière par l'entremise d'un raid de Farras, qui décala Toko entré dans la surface pour ouvrir son pied façon « Thierry Henry petit filet opposé » et donner une marge méritée à MDA (1-0, 64e). Kadima, en bout de ligne, terminera une inspiration de Fataki exploitant un alignement douteux de la défense de Raon pour le 2-0 (90e). Et ce fut tout.

Le fait du match

Il est assurément à mettre sur la solidité de l'ensemble chasselois, ce dans toutes les lignes. Peu d'espace, beaucoup de replis défensifs, des courses pour boucher les trous : Chasselay a acquis sa septième victoire de la saison au mental et se retrouve à la huitième place provisoire du classement. Mais tout est si serré que le jour de gloire reste juste une chanson pour plus tard, au printemps, peut-être. Alors, le capitaine Daniel Jaccard pourra se dire que le boulot a été fait.

Le joueur

L'élan est venu du banc de touche que retrouvait l'entraîneur Eric Guichard à domicile après ses quatre matches de suspension. En faisant rentrer Hakim Kadima à l'heure de jeu, le coach chasselois a modifié le poids de son attaquant. Car Kadima, avant de marquer en fin de rencontre, a pesé avec son bagage habituel : des dribles, des prises de risque et surtout une meilleure connexion à ses coéquipiers dans ses mouvements. Voilà un joueur qui, sur le chemin de la simplicité, peut faire mal.

Ralph Neplaz

Correspondant local de presse

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?