AccueilSPORTSFootballFootball/National 2 : MDA renverse l'OM !

Football/National 2 : MDA renverse l'OM !

Porté par un vent favorable en première mi-temps, Monts-d'Or-Anse à dix, a réussi à faire plier (3-2) la réserve de l'Olympique de Marseille et s'est donné un bon bol d'air au classement.
Football/National 2 : MDA renverse l'OM !
FRANCK CHAPOLARD - Farras à la lutte avec le capitaine de l'OM, Philiponeau, a été essentiel au milieu et décisif en ouvrant le score, de la tête, sur corner.

SPORTSFootball Publié le ,

Samedi 10 novembre, au stade Ludovic Giuly à Chasselay, 11ème journée du championnat de France de National 2 Poule A, Monts-d'Or-Anse bat l'Olympique de Marseille (2) 3-2 (3-1). Buts de Farras (27e), Lamamy (36e) et Samb (44e) pour MDA, Chabrolle (15e) et Rocchia (63e) pour l'OM. Arbitre : M. Mohamed Akbar. Exclusion de Badin (62e) à MDA. Composition de MDA : Jaccard – Badin, Faure, Charvet, Laspalles – Farras, Gana, Lamamy, Le Maître – Samb (Lakehal, 82e), Dicko (Roussey, 76e). Entraîneur : Éric Guichard.

Les désillusions ne sont pas éternelles, il arrive parfois qu'un peu de répit vienne réchauffer les cœurs de la lassitude. Et il faut savoir prendre le temps de savourer cet apaisement, parce que l'on ne sait jamais ce que demain réserve. Après quatre journées sans aucune victoire, MDA a retrouvé le sentier du succès, face à une équipe réserve de l'Olympique de Marseille au talent intermittent. Et on a vu, au coup de sifflet final, le président Jocelyn Fontanel féliciter un par un ses joueurs. Comme pour chasser les nuages d'un début de saison manqué.

LE MATCH

Dès le début, on a su que si Monts-d'Or-Anse parvenait à gérer ses temps forts, il ne lui arriverait rien de fâcheux. Car cette équipe de l'OM, dernière de la classe avec la plus mauvaise défense du championnat, n'a pas vraiment les atouts pour rivaliser avec ses adversaires lorsque ces derniers possèdent une bonne organisation. Alors si l'OM a ouvert le score, sur sa première réelle incursion dans le camp chasselois par son meilleur joueur Chabrolle – un air de Payet – assez tôt sur une frappe spontanée (0-1, 15'), MDA avait infiniment plus de poids offensif pour ne pas couler à domicile.

Le Maître, dans la surface, aurait pu apporter l'égalisation (22') alors qu'à l'OM, le même Chabrolle butait sur Jaccard (25') vite au sol pour garder les siens dans la partie. Un bon capitaine. Puisque MDA semblait plus tranchant, la tête décroisée de Farras sur corner n'avait rien d'une injustice (1-1, 27'). Cela donnait aux Chasselois l'opportunité de mettre la main sur le match, parce que Marseille, par Guilhen, gâchait trop en contres (35') tandis que Lamamy sur une merveille de centre de Gana était plus hardi pour doubler la mise (2-1, 36'). La suite serait logique.

Porté par un milieu de terrain plus déterminé et une vraie présence dans la surface olympienne, MDA sur une double transversale (Lamamy puis Le Maître) prenait le large grâce à la précision enfin trouvée de Samb si près des buts (3-1, 44'). Trois buts en une mi-temps, cela n'était pas encore arrivé à MDA cette saison. Et cela serait grandement utile en seconde période, lorsque réduite à dix (exclusion de Badin, second avertissement), l'équipe de l'entraîneur Eric Guichard luttait pour le gain du match. Celui-ci aurait pu être assuré un peu plus tôt avec cette situation de Le Maître à la frappe trop écrasée dans la surface (59'). La dernière demi-heure serait une longue bataille nourrie par cette réduction du score de Rocchia, étrangement seul, sur une volée (3-2, 63') qui insinuait le doute dans les esprits chasselois. Mais MDA ne lâcherait pas sa troisième victoire de la saison. Les désillusions ne sont pas éternelles.

LE JOUEUR

Dans une rencontre où les grandes différences se sont faites au milieu, la présence d'Arnaud Farras, auteur du but de l'égalisation, a été très utile à MDA. Harceleur, juste dans son jeu de passe quand il a fallu temporiser ou varier, Farras a retrouvé la justesse qu'on lui connaît habituellement au cœur du jeu. Il a été pour beaucoup dans l'équilibre du jeu de MDA, ce qui a permis au trio Le Maître-Lamamy (auteur de son second but en deux matches, une recrue marquante)-Gana de trouver les bons décalages vers l'avant.

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?