AccueilSPORTSFootballFootball/National 2 : le Goal FC démarre une autre histoire

Football/National 2 : le Goal FC démarre une autre histoire

En basculant dans la poule centre-ouest, le Goal FC, qui débute au Stade Bordelais samedi, visera encore le haut de tableau, avec un effectif renouvelé et un coach, Fabien Pujo, fin connaisseur de cette zone géographique.
Le nouveau Goal FC est peuplé de nouveaux visages dont il va falloir s’accoutumer pour une saison qui prend l’accent de l’ouest.
@Franck Chapolard - Le nouveau Goal FC est peuplé de nouveaux visages dont il va falloir s’accoutumer pour une saison qui prend l’accent de l’ouest.

SPORTSFootball Publié le ,

Un nouveau cycle. Un nouveau monde. Un nouveau guide. Au moins, avec ça, on sait qu’à Chasselay, le temps de prendre ses marques sera d’usage, bien plus que d’habitude. Après avoir terminé troisième dans la poule sud de N2, de loin la plus relevée du pays, soit la meilleure position du club depuis des années, il a fallu tirer des enseignements de ce qui s’était passé : cette marge d’une dizaine de points d’avance à la sortie de l’hiver, dans la peau d’un leader qui s’était écroulé au printemps.

Le National qui ouvrait les bras au club de Jocelyn Fontanel s’était envolé, sans trop brusquer l’environnement local parce que peut-être, ce monde-là est encore un peu trop haut pour le Goal FC, aujourd’hui. Une évidence, grandir structurellement est une nécessité pour viser plus haut. Cela passera par l’amélioration des lieux d’entraînements, en attendant demain. C’est dans ce contexte que Fabien Pujo a relayé Jamal Alioui sur le banc, dans une forme de continuité puisque tout le staff est resté. Par contre, l’effectif, lui a été totalement refondé. Chapuis, Tanard, Diarra, Faure, Bendaoud, Quarshie, Assef, Lemb ont quitté le pays de la poire.

Attentes modérées

Ceux qui sont restés (le gardien Philippon, le défenseur Kouadio, le milieu Lemaitre…) ne l’ont pas fait par défaut, bien au contraire, à la grande satisfaction de leur coach. Mais tout autour d’eux, le vent nouveau règne. En défense centrale, la paire Walid Touil-Lucas Camelo est en place, avec Camara en appuis, tandis qu’à gauche le latéral Nicolas Senzemba offre des garanties offensives.

Au milieu, dans un schéma à trois, Dufau, Odru autour d’Enzo Reale, vont devoir trouver la bonne carburation pour alimenter les Goncalves, Coly, Sakkhouh, Guilavogui, Socka, Doumboya devant. Un vrai puzzle collectif en ébauche, qui, à la sortie de la phase de préparation n’a certes pas gagné de rencontre, mais a démontré un état d’esprit solidaire. Ce qui sera le minimum attendu, ce samedi au Stade Bordelais, un repère familier au coach Fabien Pujo. En termes d’ambitions, ce dernier a modéré les attentes autour d’une équipe dont il espère qu’elle sera surtout présente dans la dernière ligne droite du championnat. Le sens d’une nouvelle marche est à ce prix.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 06 octobre 2022

Journal du06 octobre 2022

Journal du 29 septembre 2022

Journal du29 septembre 2022

Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?