Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Football/National 2 : le FCVB revient dans la course à la montée !

le - - Football

Football/National 2 : le FCVB revient dans la course à la montée !
FRANCK CHAPOLARD - Mambu buteur a sorti le FC Villefranche de l'ombre pour espérer la lumière en fin de saison.

Avec un mental retrouvé, le FC Villefranche-Beaujolais, soutenu par plus de deux mille personnes, a fait plier le leader Andrézieux (1-0) dans un stade Armand Chouffet festif. Le groupe de l'entraîneur Alain Pochat n'est plus qu'à deux points de la tête du championnat, à trois journées de la fin.

Samedi 21 avril, 27ème journée de National 2, poule B au stade Armand Chouffet, Epinal le FC Villefranche-Beaujolais bat Andrézieux 1-0 (0-0). But : Mambu (64e ) pour Villefranche. Arbitrage de M. Landry Remy. 2344 spectateurs. Composition du FCVB : Philippon – Lemaire, Camelo, Abenzoar, Belkorchia – Quarshie,, Jasse, Blanc – Mambu (Ertel, 88e), M'Madi (Jouffreau, 84e), Djabour (Lemb, 67e). Entraîneur : Alain Pochat.

Une bonne chose de faite. Battre Andrézieux et réduire l'écart avec la tête du championnat : le FCVB a accompli une belle œuvre à la maison. Reste à maintenir cet élan, jusqu'au bout, en espérant la chute du duo Andrézieux-Annecy, toujours devant.

Le match

On a eu la sensation, pendant toute rencontre, que les joueurs du FCVB avaient, quelque part, des comptes à régler, à plusieurs échelles. Sans doute, leur défaite du 7 avril dernier (0-3), concédée face à Epinal, leur avait-elle laissé le goût des occasions perdues, ce genre de chance qui ne se représente presque jamais quand on peut tenir son destin, la montée en National 1, dans ses mains. Ce genre d'opportunité gâchée que le public beaujolais n'avait pas saisi. Depuis, le FCVB s'est imposé à Raon-l'Etape (3-2) dans les dernières minutes pour avoir l'opportunité d'une autre chance, face à Andrézieux. Et si, à nouveau, aux nombres des occasions, Villefranche aurait pu encore dormir avec ce supplément de regrets qui ferme tout espoir, le destin a été enfin favorable à cette équipe qui n'aura jamais renoncé à son point fort : tout passera par le jeu. Ainsi, au cours de la première période, les Caladois qui eurent la possession, furent souvent à deux doigts d'ouvrir le score (M'Madi 28e, Abenzoar 40e, M'Madi encore, 41e, Dajabour enfin, 43e) mais ils tombèrent sur Markut le gardien d'Andrézieux, en feu. Le basculement aurait lieu plus tard. Philippon avait sorti un coup-franc brulant de Bennekrouf (47e), le temps que la porte du bonheur s'ouvre, à l'heure de jeu. Ainsi, sur un énième ballon remonté de leur moitié de terrain, les Caladois, avec M'Madi à la manœuvre pour servir dans l'espace Mambu, bénéficiant d'un contre favorable, allaient arracher ce but synonyme de victoire par Mambu (1-0, 64e), récompensé pour sa grande activité dans le couloir. La suite serait une longue attente pour atteindre la délivrance. On oubliera le penalty non obtenu par M'Madi, ceinturé dans la surface (72e). On oubliera encore cette gâchette de Mambu dans un angle fermé (66e) ou enfin ce raté de Jouffreau (88e), le grand revenant du jour. Car, à trois journées de la fin, le FCVB est encore dans la course pour la montée.

Le fait du match

Longtemps on s'est demandé qui était le leader du championnat dans ce face-à-face entre le premier et le troisième. La question restera encore dans les esprits tant Villefranche, et c'est le fait du match, a joué avec cette volonté de ne rien céder à Andrézieux, sur le strict plan de la détermination. Les Caladois ont été, pendant toute la rencontre, unis comme jamais, soudés dans les petits espaces et constamment portés vers l'avant. Il n'y a pas des milliers de façons, souvent, de prendre l'ascendant sur l'autre dans un tel duel : c'est celui qui ne veut pas vivre de regrets qui l'emporte. Aujourd'hui, « la grinta », ce mot que les entraîneurs aiment sortir pour qualifier le mental des leurs, était indéniablement du côté caladois

Les joueurs

Une fois n'est pas coutume, dans une rencontre d'une grande intensité couplée à une certaine qualité technique, il serait inique de citer un seul caladois. C'est tout un ensemble qui n'a pas failli, le jour J. A commencer par le gardien Philippon, rassurant dans sa surface, concentré dans sa relance, le plus souvent à la main et auteur d'une parade de grande envergure en nettoyant sa lucarne sur un coup-franc de Bennekrouf (47e). Les latéraux ont rendu une copie très nette. A droite, Lemaire a fermé son couloir avec fermeté face au meilleur joueur d'Andrézieux, Bennekrouf. A gauche, Belkorchia a démontré sa qualité offensif, avec en sus une solidité défensive qui est en progrès. Dans l'axe, Abenzoar a été comme à son habitude fort dans les duels et a coupé quelques trajectoires périlleuses. Il a rassué le jeune Camelo quand il le fallait. Ce dernier, a une relance qui est d'une propreté étonnante et un sens du placement qui lui aura permis de rattraper quelques frayeurs non loin de la surface de Philippon. Assurément LE joueur surprise de cette fin de saison. C'est au milieu que le FCVB a dicté sa loi. Jasse a été le régulateur constant et attendu dans ce domaine. Quarshie, a porté cet équilibre nécessaire lorsque le jeu penchait vers l'avant. Un match propre. Devant, il fallu combattre. Blanc, dans les intervalles a retrouvé son impact et même sans avoir marqué, son sens du jeu est une merveille. Djabour avait l'envie de tout bousculer. Il a avalé beaucoup d'espace, et proposé des solutions dans le jeu au but, son point fort. Remplacé par Lemb qui n'as pas mis beaucoup de temps pour entrer, solidement, dans le match. Enfin, la paire Mambu-M'Madi n'a eu de cesse de provoquer dans les couloirs, de revenir défendre quand il le fallait. Acteurs principaux sur le but caladois. Un grand mérite leur revient.

Ralph Neplaz

Correspondant local de presse




Ralph NEPLAZ
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer