AccueilFootball/National 2 : le FCVB ouvre son compteur

Football/National 2 : le FCVB ouvre son compteur

Dominateur mais encore en rodage offensivement, le FC Villefranche-Beaujolais a remporté sa première victoire de la saison face à jura-Sud (1-0), dans son stade Armand Chouffet enchanté.
Football/National 2 : le FCVB ouvre son compteur
FRANCK CHAPOLARD - Lemb au bout de la tentative de M'madi a terminé le boulot pour ouvrir le score à la 28ème. 1-0. L'avantage sera décisif

Publié le ,

Samedi 19 août, à Villefranche, au stade Armand Chouffet, 2ème journée de Championnat National 2 Poule B, FCVB bat Jura-Sud 1-0. But de Lemb (28e) pour Villefranche. Composition du FCVB : Grandclement – Abenzoar (Canales, 80e), Josse, Lacour, Jean-Baptiste - Quarshie, Jasse - M'Madi, Blanc (Perrin, 84e), Mambu – Lemb (Djabour, 64e). Entraîneur : Alain Pochat.

Voilà une première victoire qui, dans quelques mois servira de référence, peut-être, lorsque la machine collective du FCVB sera bien huilée. Rien n'a été simple pour les Caladois ce samedi face à une accrocheuse équipe de Jura-Sud. Un seul but, de l'avant-centre Lemb a suffi, mais il y aurait pu en avoir d'autres. Le signe d'un FCVB en construction qui ne manque pas d'attraits.

Le match

C'est l'air du début de saison qui veut ça. Il n'y a eu ce samedi, dans un stade Armand Chouffet bien garni et sous les yeux du nouveau maire de la ville Thomas Ravier, aucun temps mort entre deux équipes qui se cherchent encore une identité dans leur expression collective. La victoire est logiquement revenue aux Caladois parce que sur le plan technique, il faut bien le reconnaître, ils avaient un train d'avance sur les Jurassiens en dépit d'une solide organisation de ces derniers. L'unique but du FCVB, signé Lemb sur la ligne au bout d'une opportunité de M'madi dans la surface qui avait su exploiter une subtilité verticale de Jasse, est venu récompenser les intentions offensives des hommes d'Alain Pochat qui jamais n'ont renoncé à construire (1-0, 28e). Car, dans la colonne des occasions perdues, le FCVB a été nettement devant (Lemb 46e, M'madi 68e). Il a fallu beaucoup de ténacité et de solidarité pour tenir ce succès. Il a aussi fallu s'adapter aux circonstances du jeu et s'organiser en conséquence : blessure du latéral Abenzoar (80e), le milieu défensif Quarshie prenant sa place derrière avec l'entrée de l'ancien trévoltien Canales. L'arrêt du portier Grandclément (qui remplaçait Philippon opéré du doigt lundi dernier et absent pour trois semaines) sur un dernier coup-franc jurassien (tête de Youga, 94e), a illustré cette lutte longtemps incertaine. Mais au final le FCVB a ouvert son compteur. Et ce n'est pas un vol. Loin de là.

Le fait du match

Il est à mettre sur le manque de réussite du secteur offensif caladois. Avec à la baguette Maxime Blanc dans tous les bons coups, il y a eu matière à voir des buts, notamment dans ce premier quart d'heure enlevé où Villefranche avec M'madi et Mambu dans les couloirs a su porter le danger dans la surface de Cattier le gardien jurassien déjà bien en verve la semaine dernière face à Chasselay. Le murmure d'une équipe encore en rodage en attaque a escorté les Caladois. Gagner, c'est déjà un bon début pour avancer.

Le joueur

La prestation du meneur Maxime Blanc a porté la lumière du côté caladois. Ceux qui le connaissent n'ont pas été étonnés, les autres sont tombés sous le charme, sans doute. Car, tout ce que fait l'ancien lyonnais est propre. Il oriente, récupère et parvient à trouver ses attaquants avec une aisance folle. Assurément, LE joueur majeur du secteur offensif d'Alain Pochat. A sa sortie (84e), le public de Chouffet qui le découvrait, lui a réservé une belle ovation. Il est déjà chez lui.

Ralph NEPLAZ
Correspondant local de presse

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?