AccueilSPORTSFootballFootball/National 2 : à MDA, c'est déjà demain

Football/National 2 : à MDA, c'est déjà demain

Battu à 3-0 à Toulon, Monts-d'Or-Anse a terminé sa saison sur une 11ème place qui va lui permettre de repartir sur un nouveau projet en N2, avec de nombreux changements dans l'effectif.
Football/National 2 : à MDA, c'est déjà demain
FRANCK CHAPOLARD - Si l'effectif chasselois s'apprête à connaître de profonds changements, la présence du polyvalent Farras, est une des priorités du futur staff de MDA.

SPORTSFootball Publié le ,

Le boulot avait déjà été fait la semaine dernière avec une victoire face à l'Athletico Marseille (4-1) qui validait enfin le maintien à la maison, évitant ainsi un brûlant et dernier déplacement à Toulon qui jouait sa "finale" pour l'accession en National. Si les Varois ont rempli leur contrat (3-0) face à MDA, hier, les Chasselois n'ont pas à rougir de cet ultime revers. Car, demain frappe déjà à la porte pour Chasselay, avec des ambitions plus hautes. Le mercato à venir est déjà lancé.

Et il semble aujourd'hui évident que MDA va réellement prendre un nouveau virage. Si le changement d'entraîneur était dans l'air depuis quelques semaines, comme l'indiquait le président Jocelyn Fontanel récemment, un successeur à Eric Guichard devrait bientôt débarquer. Pour l'heure, c'est Cris, l'ancien défenseur de l'Olympique Lyonnais qui tiendrait la corde. Proche de Fontanel, le coach brésilien travaillerait avec un nouveau responsable du recrutement, en l'occurrence Edouard Chabas jusqu'ici au FCVB avec de probants résultats en la matière aux côtés du coach Alain Pochat dont il avait à l'origine de sa venue en Calade, il y a deux ans.

Cris, un coach en attente

A Chasselay, Edouard Chabas a découvert un contexte où voir plus haut est dans l'air, tournant la page des paris tentés dans le recrutement, sans guère de réussite : "J'arrive à MDA avec humilité. Je veux vraiment jouer quelque chose en N2, un championnat que je connais bien. L'idée, c'est de minimiser l'incertitude dans le domaine du recrutement". Il faut donc s'attendre à un vrai bouleversement de l'effectif actuel. Dans le viseur, des recrues ayant déjà connu l'étage supérieur ou possédant un bon bagage du N2.

Ce ne serait pas une surprise de voir des anciens caladois faire le court trajet Villefranche-Chasselay, sans que cela entraîne une certaine tension entre les deux rivaux régionaux comme la saison passée lorsque l'attaquant Toko avait rejoint le FCVB. La semaine à venir livrera le nom de l'entraîneur, point de départ d'un mercato animé.

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?