AccueilSPORTSFCVBFootball/Ligue 2/Barrages retour : Niort aura les crocs !

Football/Ligue 2/Barrages retour : Niort aura les crocs !

Convaincus de pouvoir remonter deux buts d'écart, les Chamois Niortais auront 90 minutes, ou peut-être un peu plus, pour sauver leur peau en Ligue 2, samedi soir chez eux, face à des Caladois toujours aussi sereins.
Football/Ligue 2/Barrages retour : Niort aura les crocs !
FRANCK CHAPOLARD - Battu par Villefranche et Taufflieb (1-3) mercredi dans le Beaujolais, le Niort de Moutachy voudra renverser la tendance, chez lui, à domicile.

SPORTSFCVB Publié le ,

Puisque tout ne tient qu'à un fil, autant y aller franco ! Mercredi soir, sitôt la défaite en Calade actée, les Niortais n'ont franchement pas donné l'image d'un groupe qui avait abdiqué, se projetant assez vite – c'est sans doute cela la vie des pros à cette échelle, quand la peur du vide s'approche – sur la suite immédiate d'un destin loin d'être fermé. On a commencé par écouter le coach Sébastien Desabre assumer cette chute dans le Beaujolais, pour peut-être alléger le poids de cette première manche perdue : "Il y a deux rencontres. On en a perdu une ce soir. Il reste 90 minutes à jouer, à nous de trouver les ressources nécessaires pour inverser la tendance."

Il n'y avait rien de rédhibitoire là-dedans, juste la sensation que l'on ne reprendrait pas à deux fois cette équipe dans des secteurs défaillants, en seconde période : la rigueur défensive, notamment sur coup-pied arrêté, en témoigne le second but caladois signé Dauchy, catapultant un coup-franc à la trajectoire parfaite de Sergio. Puis, c'était au tour du milieu Brahim Konaté de livrer le fond de la vérité d'un vestiaire qui n'avait renoncé à rien, encore : "Il y a une rencontre retour. On devra mettre plus d'engagement si on veut s'en sortir".

Voilà les principaux ingrédients d'une possible "remontada" façon Deux-Sèvres, posés sur la table. Et elle n'est pas encore renversée. Ce vendredi en tout cas, en point presse, l'entraîneur Sébastien Desabre, était toujours sur le même tempo, prêt à en découdre, point final : "Je ne mise sur aucun relâchement de Villefranche. Je ne me concentre que sur mon équipe, c'est à nous de leur mettre la pression. S'ils prennent un but, ici, ils seront en difficulté."

Retours de Jacob et Louiserre

Ici, c'est ce Stade René-Gaillard où les Niortais ont bien galéré lors de leurs quatre dernières réceptions : dix buts encaissés, trois défaites, un nul. Pour humer l'air de la victoire, (1-0, contre Toulouse), sur ces terres, il faut remonter au 20 mars. Et si l'on pousse un peu plus le bouchon de leurs désillusions, on remarquera que c'est à la maison, en partie, que ces Niortais aux frilosités défensives bien ciblées par les Caladois mercredi, ont basculé vers ces barrages aux conclusions constamment amères pour les clubs de Ligue 2.

Car, dans une époque où les stats disent tout, on remarquera que depuis la création des ce type de barrages (2016-2017), les équipes de L2 reçoivent toujours en retour et pourtant, les clubs de National se sont tirés d'affaire deux fois sur trois, Hervé Della Maggiore le coach de Villefranche ayant payé de sa personne, avec Ajaccio (2018-2019) pour lire le sens de ces renversements-là et tout ce qui va avec ensuite : l'éclatement d'un groupe, souvent. Alors Niort, évidemment, ne voudra pas rentrer dans la charrette des déçus de mai, au risque d'embarquer dans l'inconnu du National et ces rudes années vécues dans l'espoir de revoir la lumière du monde des pros.

Samedi soir, face à ces Caladois que rien ne semble gêner, Sébastien Desabre enregistrera quelques retours, et non des moindres. Le milieu offensif Valentin Jacob, non retenu à l'aller car sur le départ, sera finalement dans le groupe ainsi que le capitaine Dylan Louiserre (suspension) alors que le défenseur Bryan Passi est aussi annoncé sur le terrain. Reste à savoir si cela apportera plus de maîtrise et si le 4-2-3-1 vu à Armand-Chouffet sera plus fringant à la maison. Seule certitude : avec deux buts à combler, Niort aura les crocs.

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?